Suivre La Chronique

Eiffage et Valens déménagent bientôt en région bruxelloise

Sujets relatifs :

, ,
Eiffage et Valens déménagent bientôt en région bruxelloise

© Eiffage

Eiffage Benelux, Valens et Eiffage Development emménageront prochainement ensemble sur un autre site en région bruxelloise. Au terme de négociations engagées avec le développeur de biens immobiliers e-maprod, les trois entités ont signé fin décembre 2020 l’acte de vente de leurs sièges historiques situés Avenue Brugmann à Saint-Gilles.

Christian Stenuit (CEO e-maprod Belgique): «Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de développement d’e-maprod. Notre société avait besoin d’un nouveau siège social afin d’accompagner et amplifier son expansion en ajoutant de nouveaux actifs à son portefeuille. Se faisant, elle renforce sa conviction profonde d’investir davantage dans le marché des bureaux parallèlement au résidentiel. L’acquisition signe le lancement d’un projet haut de gamme et exclusif de 38 appartements et d’un espace pour profession libérale au rez-de-chaussée.»

Déménagement d’ici deux à trois ans

Elles devraient déménager dans de nouvelles installations en région bruxelloise d’ici 2 à 3 ans; le temps de monter un projet spécifique et de prospecter le marché pour cibler un site unique réunissant tous les critères d’accessibilité, de durabilité, d’efficience énergétique et de confort pour ses collaborateurs.
 
Christophe Van Ophem (Administrateur délégué d’Eiffage Benelux) sur la vente du siège de l’Avenue Brugmann: «Ce déménagement s'inscrit dans le cadre de la nouvelle politique de mobilité et de développement durable qu'Eiffage Benelux met en place. Le site recherché en région bruxelloise devra non seulement être accessible en transports en commun mais il sera également conçu pour répondre aux objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés en matière de performance énergétique et de diminution de notre empreinte carbone. Afin de répondre au mieux aux attentes de nos collaborateurs, nous avons mené une enquête interne pour cibler les principaux désiderata du personnel. Le principe collaboratif est privilégié pour déterminer notre future implantation et son aménagement.»
 

Nous vous recommandons

Le secteur de la construction souhaite augmenter le nombre d’ouvriers de 20% d’ici 2030

Enquête

Le secteur de la construction souhaite augmenter le nombre d’ouvriers de 20% d’ici 2030

Une enquête menée auprès de 1807 ouvriers du secteur par Constructiv, l’organisation de services des employeurs et des syndicats de la construction, révèle les motivations des ouvriers à choisir une[…]

16/09/2021 | Emploi
Le chiffre d’affaires des entreprises de construction augmente

Le chiffre d’affaires des entreprises de construction augmente

La production dans la construction en baisse en Europe

La production dans la construction en baisse en Europe

Les permis de bâtir continuent de baisser

Les permis de bâtir continuent de baisser

Plus d'articles