Suivre La Chronique

Elan architectural au canal

Beliris (l'accord de collaboration entre le fédéral et la Région bruxelloise) et la commune de Molenbeek ont investi 4,5 millions d'euros dans un projet mixte, le Liverpool, qui combine 16 appartements sociaux, une antenne de quartier avec un jardin communal, un lieu d'accueil extra-scolaire et un bureau pour le Port de Bruxelles. Ce projet a été bouclé en 3,5 ans dans le cadre du contrat de quartier Ecluse-Saint-Lazare. Il est signé par le bureau d'architecture B612 Associates.

L'ensemble, implanté le long du canal et rue de Liverpool, contribue à coup sûr au nouvel élan que la Région bruxelloise entend donner aux quartiers situés le long de la voie d'eau. Il se distingue aussi par sa faible consommation énergétique, les appartements (de 1 à 5 chambres) et le bureau du Port répondant au standard passif, et a reçu le label «Bâtiment exemplaire» de Bruxelles Environnement. L'accueil et l'antenne de quartier répondent quant à eux aux critères «très basse énergie» et consomment quatre fois moins qu'une construction classique. Des toitures vertes, le recyclage des eaux usées, 32 m2 de panneaux solaires en toiture pour la production d'eau chaude et l'utilisation de matériaux locaux renforcent la durabilité de cette réalisation. Les architectes ont notamment utilisé du béton, de l'acier Corten en façade, un enduit super isolant et de la pierre bleue des Carrières du Hainaut. Le chauffage est assuré par une cogénération en toiture et l'ensemble est accessible aux Pmr. Mieux encore, l'accueil extra-scolaire, l'antenne de quartier équipée d'un salon-lavoir, d'un bar à soupe et d'un espace culturel donnent aussi un coup de pouce à l'intégration sociale dans ce quartier a priori peu attrayant. '

Implantation soignée

La construction de ce bâtiment d'une surface habitable de plus 2.000 m2 (hors parking et espaces extérieurs) sur deux parcelles totalisant 952 m² (dont une partie des terres excavées a dû être assainie) ne coulait pas de source. Il s'agissait d'abord de faire respirer cet ancien quartier industriel en créant un lieu de rencontre qualitatif. Ensuite, un certain nombre d'aspects devaient être pris en compte pour le confort de vie des futurs habitants. Ainsi, chaque chambre devait bénéficier d'une quantité suffisante de lumière naturelle. C'est pourquoi les architectes ont accordé une attention particulière à l'implantation urbaine du bâtiment.

Il s'agissait enfin d'imaginer une architecture qui attire le regard. Le Liverpool est donc une construction moderne jouant avec les volumes. La plus grande partie, un bloc de 6 étages, se situe à l'angle de la parcelle. Deux autres structures moins élevées joignent l'immeuble depuis le deuxième étage aux maisons voisines, créant un porche sur deux niveaux: l'un place de Liverpool et l'autre donnant sur le canal.

La cour intérieure forme un îlot vert dans une zone fortement urbanisée.

Pour la Région bruxelloise, ce nouveau bâtiment polyvalent apporte des réponses concrètes à de nombreux besoins: nouveaux logements à vocation sociale, accueil extrascolaire, espaces alliant développement économique et vie de quartier, qualité environnementale et développement durable dans les quartiers les plus densément peuplés et, il faut bien le dire, quelque peu négligés jusqu'ici. Avec la construction d'une nouvelle école dans la rue de Bonne, la rénovation presque achevée de Belle-Vue et, désormais, le Liverpool, Molenbeek enrichit sans conteste sa liste de quartiers en devenir.

Nous vous recommandons

L’industrie du bois et de l’ameublement se porte bien

L’industrie du bois et de l’ameublement se porte bien

A l'occasion de l'Assemblée générale annuelle qui s’est tenue le 27 mars dernier à Anvers, Fedustria, la fédération belge de l'industrie du textile, du bois et de l'ameublement, a[…]

Nanoperforations et acoustique

Nanoperforations et acoustique

La place Rouge était blanche

La place Rouge était blanche

Extraction de matériaux: comment scier la branche sur laquelle on est assis

Extraction de matériaux: comment scier la branche sur laquelle on est assis

Plus d'articles