Suivre La Chronique

En 2021, 37% des acheteurs commanderont de manière automatique

Sujets relatifs :

,
En 2021, 37% des acheteurs commanderont de manière automatique

Qu’il s’agisse du secteur de la construction, de l’industrie ou de la logistique & du transport, tous privilégient un système de commande automatique plutôt que des commandes en ligne via des webshops B2B spécialisés ou par e-mail. Une tendance qui ne fera que se renforcer. (© Manutan)

© ra2studio

Il y a trois ans, 9% seulement des acheteurs passaient leurs commandes de manière automatique, aujourd’hui ce chiffre est passé à 19% et grimpera à 37% en 2021.

Une enquête récente de Manutan (réalisée auprès de 359 responsables des achats de fournitures dans les secteurs des services, de l’industrie, de la construction et de la logistique & transport) révèle que ce sont principalement les acheteurs qui passent plus de 5 heures par semaine à commander des articles qui considèrent que le processus de commande automatique est la solution la plus attrayante. On va donc voir se profiler un changement dans le processus de commande, ces prochaines années. «Les commandes par e-mail et en ligne sur des webshops vont diminuer», affirme Peter Paul van Hoegee, Manager Customer Solutions Benelux chez Manutan. «Cela signifie que les fournisseurs vont devoir intensifier leur numérisation pour garder leurs clients. Qu’ils devront, par exemple, offrir une connexion directe avec le système ERP.»

Commander d’ici trois ans: le top 3

D’après l’enquête Manutan, les commandes en ligne dans des webshops B2B spécialisés figureraient en bas du classement et, d’ici trois ans, on s’attend à ce qu’elles représentent seulement 13% des commandes. Elles sont suivies par les commandes par e-mail qui représentent 20%. En revanche, les commandes automatiques se trouvent largement en tête avec 37%. «Offre pertinente optimisée, gestion des stocks, facturation et suivi budgétaire: voilà l'avenir. Avec comme point central, la connexion directe au système ERP du client, quel que soit le système que celui-ci utilise. 53% des personnes interrogées ont déclaré passer 5 heures ou plus par semaine dans des procédures de commandes. C’est donc pour elles que la nécessité de pouvoir commander de manière automatique est la plus importante», poursuit Peter Paul van Hoegee.

L’étude révèle également que les différences entre les secteurs sont minimes quant au top 3 des méthodes idéales pour passer des commandes, seule l’importance qu’on accorde à l’une ou l’autre varie légèrement. Ainsi, si les commandes automatiques arrivent en tête du classement dans tous les secteurs, elles le sont avec 31% des suffrages dans le secteur des services, et de 25% dans les secteurs de l’industrie, de la construction, de la logistique & du transport.

«En y ajoutant le temps que requiert actuellement le processus de commande, souvent complexe, on comprend tout de suite pourquoi tant d’acheteurs préfèrent un système de commande automatique. Les tâches comme la comparaison des prix, l’orientation, la recherche des bons produits, et la commande en elle-même prennent énormément de temps. En automatisant ces processus, on pourra gagner beaucoup de temps.»

Nous vous recommandons

Nouvelle solution pour data centers chez Legrand

Nouvelle solution pour data centers chez Legrand

Legrand continue à élargir son offre de solutions globales pour l’équipement intégral de data centers. Il présente ainsi le Fiber Raceway, un nouveau chemin de câbles synthétique pour fibres[…]

Le Domaine royal de Laeken bientôt chauffé aux déchets

Le Domaine royal de Laeken bientôt chauffé aux déchets

Commissariat high-tech à Courtrai

Commissariat high-tech à Courtrai

Vega: le premier immeuble commercial Bim certifié Breeam au Luxembourg

Vega: le premier immeuble commercial Bim certifié Breeam au Luxembourg

Plus d'articles