Suivre La Chronique

En dépit de l’attitude attentiste des acheteurs en Flandre, le crédit hypothécaire se maintient

Sujets relatifs :

,
En dépit de l’attitude attentiste des acheteurs en Flandre, le crédit hypothécaire se maintient

Le nombre de demandes de crédit hypothécaire a connu au premier trimestre 2018 une augmentation de pratiquement 4% par rapport au même trimestre de l’année précédente. (© Office du Prêt Hypothécaire)

Selon l’Union professionnelle du Crédit (UPC), au premier trimestre 2018, près de 60.000 contrats de crédit hypothécaire ont été conclus pour un montant total d’environ 7,8 milliards d’euros, ce qui représente une baisse de 4% du nombre des contrats de crédit octroyés par rapport au premier trimestre de l’an dernier, mais il s’agissait aussi en l’occurrence du premier trimestre le plus fort jamais enregistré.

«Comme les années précédentes, les faibles taux d’intérêt continuent de soutenir la demande et l’octroi de crédit. Il faut toutefois s’attendre à ce que l’attitude attentiste du consommateur, qui a encore pu être constatée en mars, perdure jusqu’à l’entrée en vigueur du nouveau calcul des droits d’enregistrement en Flandre», analyse Ivo Van Bulck, secrétaire général de l’UPC.

Demandes de crédit à la hausse toute!

Dans le même temps, le nombre de demandes de crédit a connu au premier trimestre 2018 une augmentation de pratiquement 4%, hors refinancements, par rapport au même trimestre de l’année précédente. Le montant de crédit correspondant a également connu une hausse de plus de 6%. En mars, une baisse notable d’environ 6% des demandes de crédit a toutefois été enregistrée, sans doute en partie imputable à l’attitude attentiste du consommateur liée à la modification imminente des droits d’enregistrement en Flandre.

L’immobilier secondaire à la cote, les crédits à la rénovation s’effondrent

Par rapport au premier trimestre de l’année précédente, on observe une augmentation significative du nombre de contrats de crédit conclus pour l’achat d’un logement (+1.009, soit +3,2%). Parallèlement, le nombre de contrats de crédit conclus pour la construction d’un logement a connu une sérieuse baisse (-851, soit -9,8%). Il en va de même en ce qui concerne les contrats de crédit relatifs à l’achat + rénovation d’un logement (-143, soit -6,2%) ainsi que, et surtout, pour la rénovation d’un logement (-3.192, soit -20,2%).

Montant moyen d’un crédit pour la construction: 168.000 euros

Le montant moyen d’un crédit à la construction a continué d’augmenter au premier trimestre 2018 pour atteindre plus de 168.000 euros. Il s’agit d’une augmentation de près de 18.000 euros en à peine deux ans.

Le montant moyen emprunté pour l’achat d’un logement a également continué d’augmenter au cours de la même période pour s’établir aux environs de 157.000 euros.

Enfin, en ce qui concerne le montant moyen d’un crédit pour l’achat d’un logement assorti d’une rénovation, il est resté stable, aux alentours de 184.000 euros, au premier trimestre 2018.

Les emprunteurs belges de plus en plus téméraires, mais pas fous

Globalement, l’emprunteur belge lambda reste prudent. Au cours du premier trimestre 2018, un peu plus de 8 emprunteurs sur 10 (82%) ont ainsi opté pour un taux d’intérêt fixe ou un taux d’intérêt variable, assorti d’une période initiale de fixité des taux de minimum 10 ans. Bref, du très classique. Ceci étant, environ 13% des emprunteurs ont toutefois opté pour un taux d’intérêt variable, assorti d’une période initiale de fixité des taux entre 3 et 10 ans. Et surtout – et cela c’est déjà plus étonnant – près de 5% des emprunteurs ont choisi la formule du taux variable annuellement. Une audace qui peut s’expliquer par le niveau, historiquement bas, des taux d’intérêt variables annuellement. D’autant que la législation protège aussi particulièrement le consommateur qui choisit cette formule. C’est ainsi que ce taux ne peut, après adaptation en fonction de l’évolution des indices de référence applicables, jamais excéder le double du taux d’intérêt initial. Un risque calculé en somme.

Nous vous recommandons

Quel est le point commun entre la poste NL et la  KU Leuven?

Quel est le point commun entre la poste NL et la KU Leuven?

Ils louent tous deux des espaces de stockage via JLL. Ainsi, la KU Leuven loue une surface d’entreposage à Heverlee, une propriété de la société Rehau., soit 2.770 m² d’espace intérieur[…]

23/05/2018 | stockageJll
Les ventes immobilières 2.0

Les ventes immobilières 2.0

Comment se porte le secteur immobilier en Belgique?

Comment se porte le secteur immobilier en Belgique?

Location d’appartements moins chère en Flandre

Location d’appartements moins chère en Flandre

Plus d'articles