Suivre La Chronique

Energies renouvelables: la Sofico voit grand

Sujets relatifs :

Energies renouvelables:  la Sofico voit grand

null

Le 12 juillet dernier, le Conseil d'Administration de la Sofico a approuvé, conformément à la volonté du Ministre wallon des Travaux publics, le renforcement de ses actions énergétiques au travers de deux projets d'envergure. Le premier consiste à implanter des éoliennes sur les aires autoroutières, le second vise à développer un projet multi-énergie sur l'ensemble du domaine routier et fluvial de la Sofico qui présente parfois d'importantes surfaces disponibles (échangeurs autoroutiers, bandes de végétation le long des autoroutes,').

A travers ces deux projets, la Sofico entend tout à la fois:

' contribuer aux objectifs régionaux de production d'énergie renouvelable et de lutte contre le réchauffement climatique;

' valoriser économiquement les parties concernées de son domaine;

' favoriser la consommation locale de l'énergie produite sur les sites que l'entreprise gère.

Un projet «grand éolien» sur les aires autoroutières

Dans le cadre de ses compétences infrastructurelles, Maxime Prevot entend en effet privilégier l'implantation d'éoliennes le long des autoroutes et dans les parcs d'activités économiques, c'est-à-dire dans les zones où les nuisances par rapport aux habitations sont généralement limitées compte tenu de leur éloignement. Un potentiel de 65 nouvelles éoliennes y a été identifié à l'horizon 2020 contribuant pour près de 40% à l'objectif de production des 2.437 GWh au travers de la filière éolienne! Afin de faciliter ce type d'implantation, le projet de Code de Développement territorial (CoDT) prévoit que les permis d'urbanisme seront accordés dans ces cas sans dérogation au plan de secteur tandis que, compte tenu du risque très limité de chute des pales des éoliennes, le Service public de Wallonie a récemment décidé de réduire la distance minimale de recul par rapport au bord de l'autoroute à une mesure équivalente à la longueur d'une pale, augmentée de 10 m.

C'est dans cette optique que la Sofico vient d'entériner le lancement d'un appel à projets relatifs à l'implantation d'éoliennes de grande puissance (minimum 1 MW) sur le domaine des aires autoroutières. Les offres sont attendues pour le 15 octobre 2016.

Limité dans un premier temps aux 60 aires de Wallonie, cet appel à projets n'empêche nullement l'exploitation d'autres éoliennes sur le domaine public régional qui pourraient être intégrées dans le cadre du projet «multi-énergie». De même, les aires autoroutières pourront également faire l'objet d'autres projets de valorisation énergétique dans le cadre de la réalisation du second projet.

Eloge de la diversité énergétique

Ce second projet vise toute forme de valorisation énergétique telle que la biomasse, le photovoltaïque ou encore l'énergie éolienne (petit, moyen ou grand éolien). Concrètement, toutes les parties du domaine géré par la Sofico pourra être exploité à des fins de valorisation énergétique pour autant que l'exploitation soit compatible avec l'affectation domaniale. Il s'agit d'un projet dit «multi-énergie» dans la mesure où chaque parcelle du domaine sera valorisée par le recours au mode de production d'énergie le plus approprié en fonction de ses caractéristiques.

La phase de prospection de marché prendra fin le 15 décembre 2016, pour être immédiatement suivie de la procédure de mise en concurrence.

Avec le développement de ces deux projets de production d'énergies renouvelables et la poursuite des autres projets déjà en cours, la production d'énergie verte au départ du domaine wallon pourrait être portée à environ 412 GWh/an, ce qui représente la consommation de plus de 91.000 ménages, soit l'équivalent d'une grande métropole comme Liège ou Charleroi.

Nous vous recommandons

CBRS habille nos sols depuis 150 ans

CBRS habille nos sols depuis 150 ans

L’histoire de la Compagnie Belge des Revêtements de Sol (CBRS) remonte quasiment aux racines de la Belgique et a longtemps été indissociable de celle des Entreprises Louis De Waele. Si le monde et les modes ont[…]

Le Tour de France continue pour Wanty

Le Tour de France continue pour Wanty

Just call me Derbigum

Just call me Derbigum

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Entreprise

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Plus d'articles