Suivre La Chronique

Enfin une relance des investissements publics wallons?

Enfin une relance des investissements publics wallons?

31 chantiers prioritaires entre 2019 et 2024 en Wallonie.

Le Gouvernement wallon a présenté son plan d’investissement. Il prévoit 5 milliards d’euros pour financer 31 chantiers prioritaires entre 2019 et 2024. Dans la mire: la mobilité, l’énergie, la recherche-innovation et le numérique. La CCW (Confédération Construction wallonne) en sera partenaire.
 

Le financement du plan d’investissement mobilisera tant le secteur privé que le secteur public et fera appel aux PPP, aux financements alternatifs, mais travaillera également (et heureusement) sur l’assouplissement des contraintes européennes et régionales d’endettement. Le plan se concentrera sur les grands projets d’infrastructures, tout en accélérant la transition énergétique wallonne (énergie renouvelable et performance énergétique des logements).

Du concret

Le plan vise notamment à accélérer les procédures pour le lancement des travaux (révisions de plan de secteur, permis, traitement des dossiers des pouvoirs locaux,…). La CCW accueille positivement la volonté de renforcer l’accès des Pme aux marchés publics, en incitant à la stricte application des cahiers des charges-type en bâtiments (Cvtb) et voiries (Qualiroutes), en veillant au strict respect des délais de procédure (permis d’urbanisme, délais de paiement,…), en poursuivant la simplification administrative via le digital et en réalisant une cartographie uniformisée et interactive des impétrants.

«Patriot Act» construction 

La construction wallonne salue aussi la lutte contre le dumping social à travers les marchés publics dans l’esprit du «Patriot Act» construction.

Enfin, ce plan d’investissement sera générateur d’emplois. Chaque million d’euros de demande supplémentaire adressée au secteur wallon de la construction génère en moyenne dix emplois directs et indirects dans l’ensemble de l’économie wallonne. On peut dès lors estimer qu’un programme d’investissement de 5 milliards d’euros sur cinq ans (à raison de 80 % du programme concernant des activités de construction) créerait ou permettrait de maintenir de l’ordre de 8.000 emplois/an dans l’économie wallonne, dont environ 4.000 emplois directs par an au sein du secteur de la construction.

 

Nous vous recommandons

Le premier réensablement de plage 100% durable au monde va être effectué en Belgique

Le premier réensablement de plage 100% durable au monde va être effectué en Belgique

Le 1er février 2021, Jan De Nul mettra en œuvre près de 500.000 m³ de sable sur la plage de Raversijde, pour le compte du Gouvernement flamand, et plus spécifiquement de l'Agence des Services Maritimes et de[…]

Cango, une maison modulaire pour personnes âgées

Cango, une maison modulaire pour personnes âgées

Setle et la Confédération Construction s’associent pour faciliter le processus de rénovation

Setle et la Confédération Construction s’associent pour faciliter le processus de rénovation

Plus de la moitié des entreprises de construction ont des carnets de commande moins remplis

Plus de la moitié des entreprises de construction ont des carnets de commande moins remplis

Plus d'articles