Suivre La Chronique

Engagements non tenus

A l'occasion du concert de soutien et de sensibilisation sur l'état du bâtiment qui s'est tenu le 28 octobre dernier au Conservatoire Royal de Bruxelles, le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles précise qu'il n'a eu de cesse de rappeler l'urgence qu'il y a à considérer le dossier de la rénovation du Conservatoire comme prioritaire.

Pour rappel, il avait été acté entre le Fédéral, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Flandre que la prise en charge des coûts de rénovation du bâtiment se ferait à parts égales dans le cadre d'une société anonyme de droit public à finalité sociale, dont les deux Communautés seront actionnaires à parts strictement égales, aux côtés de l'Etat fédéral.

Un Masterplan devait également être réalisé, par Beliris et la Régie des Bâtiments, afin d'affiner les coûts liés à cette rénovation. Malgré les engagements répétés par le Fédéral depuis deux ans, ni la société anonyme ni le Masterplan ne sont concrétisés.

«Il est temps que chacun prenne ses responsabilités», déplore Rudy Demotte, ministre-président de la Fédération, qui rappelle également l'obligation du Fédéral à assurer, entre-temps, les travaux de sécurisation du bâtiment.

Nous vous recommandons

Les Publica Awards célèbrent les projets publics

Evénement

Les Publica Awards célèbrent les projets publics

Lors de leurs délibérations, les jurys des Publica Awards 2019 ont eu fort à faire et ont dû batailler ferme pour s’accorder sur les lauréats tant le niveau des candidatures est monté en puissance,[…]

Le Mondial du Bâtiment, un observatoire à 360° du secteur

Evénement

Le Mondial du Bâtiment, un observatoire à 360° du secteur

La politique d’insertion de Spie Belgium récompensée

Evénement

La politique d’insertion de Spie Belgium récompensée

Changement climatique: la piste des ingénieurs

Changement climatique: la piste des ingénieurs

Plus d'articles