Suivre La Chronique

Financement énergétique innovant à Anderlecht

Sujets relatifs :

Financement énergétique innovant à Anderlecht

Une nouvelle toiture remboursée via l’électricité verte produite par cogénération.

La rénovation des copropriétés bruxelloises est une opération de longue haleine. Pourtant, le potentiel du secteur résidentiel, composé à 75% d’appartements, est immense: il représente 38% de la consommation totale d’énergie de la Région bruxelloise (soit 7.313 GWh en 2016), ce qui équivaut à une émission de 1,4 million de tonnes de CO2 par an et une facture énergétique annuelle globale d’environ 500 millions d’euros. Selon les audits énergétiques, une réduction de 30% est réalisable avec un paquet de mesures rentables dans un délai de 10 années. «Concrétiser cet objectif implique 1,5 milliard d’euros d'investissements rentables dans la transition énergétique des logements bruxellois», soutient Ismaël Daoud, gérant de la startup bruxelloise Watt Matters qui a déjà investi 4,1 millions d’euros à Bruxelles.

C’est dans cette optique que Watt Matters et ses partenaires ont inauguré un projet exemplaire avec une formule de financement innovante pour la copropriété Marius Renard 27 à Anderlecht (430 appartements). Cette dernière a bénéficié de la rénovation complète de sa toiture, située à 100 m de haut. Le remboursement des travaux est assuré par la revente au réseau de l'électricité verte produite par cogénération et l’apport des copropriétaires est égal à zéro car Watt Matters a entièrement préfinancé le coût total du projet (950.000 euros). Cette cogénération permet en outre de réduire d’environ 40.000 euros par an les charges énergétiques de la copropriété, tout en réduisant de 27% (soit 292 t/an) les émissions de CO2 pour le chauffage et l’électricité des communs.

Une solution autofinancée pour économiser 27% de CO2.
 

Deux boosters de rendement «made in Brussels»

Sur le plan technique, ce projet a bénéficié d’innovations permettant de récupérer les dernières calories. La cogénération, alimentée en gaz naturel, est un groupe électrogène sur lequel on récupère la chaleur généralement perdue pour chauffer le bâtiment et produire de l’eau chaude sanitaire. L'intégration – probablement unique en Belgique – par Vanparijs Engineers et ABC Technics de deux boosters de rendement sur la cogénération conduit à un rendement qui avoisine les 100%. Le concept est le suivant: une première pompe à chaleur convertit en eau de chauffage l’air du caisson de la cogénération chauffé à 30° par la chaleur radiante du moteur de cogénération. Une deuxième pompe à chaleur refroidit davantage les fumées d’échappement de la cogénération pour maximaliser la récupération de la chaleur de condensation.

Les citoyens à la manœuvre et partenaires institutionnels

Watt Matters est une émanation de la coopérative citoyenne Energiris dont les coopérateurs ont apporté 195.000 euros pour financer le projet. Via la plate-forme Ecco Nova, d'autres citoyens ont apporté 99.000 euros de financement au projet. On retiendra également la large adhésion (91,44%) des copropriétaires du Marius Renard 27. Autrement dit, sans cette dynamique citoyenne, ce projet économiseur de CO2 n'aurait probablement pas vu le jour, pointe Thibaut Georgin, président d'Energiris.
Parallèlement, ce projet a également bénéficié d’un financement via le Belfius Energy Efficiency Package (Beep), une formule unique en Belgique, développée par Belfius et la Banque européenne d’investissement dans le cadre du programme Private Finance For Energy Efficiency (PF4EE) qui vise à stimuler et faciliter les investissements dans l’efficacité énergétique et la production d’énergie renouvelable décentralisée. Cette formule s’adresse non seulement aux entreprises désireuses d’investir en direct dans l’efficacité énergétique, mais peut également être utilisée pour la réalisation de projets similaires, au bénéficie d’entreprises, d’administrations publiques, d’hôpitaux, d’écoles, d’Asbl publiques ou privées etc., par le biais d’une société du secteur de l’énergie agissant en qualité de tiers investisseur, telle que Watt Matters dans le cadre de la rénovation énergétique de la copropriété Marius Renard 27 à Anderlecht. 

Bruxelles favorable à la cogénération dans les copropriétés

Avec la modification de l’arrêté «électricité verte» en mai 2011, le Gouvernement bruxellois proposait une adaptation de l’octroi de certificats verts pour rendre la cogénération rentable en cinq années dans les copropriétés bruxelloises. Le coefficient multiplicateur mis en place permettait de compenser la faible rentabilité en raison de la revente à un tarif dérisoire de pratiquement toute l’électricité produite par cogénération. Le Gouvernement bruxellois a ensuite renforcé la solidité du marché des certificats verts en décembre 2015, puis a augmenté le coefficient multiplicateur pour la cogénération en copropriété avec l’arrêté ministériel publié le 14 juin 2017. Les deux autres Régions n’ayant pas suivi le mouvement, Bruxelles reste donc une niche pour développer cette technologie dans les copropriétés grâce à un temps de retour de cinq ans. Mais aussi pour inspirer la Wallonie et la Flandre…

 

Depuis sa fondation en 2015, Watt Matters a convaincu 15 copropriétés bruxelloises d'opter pour la production d'électricité verte (cogénération et photovoltaïque) combinée à des travaux économiseurs d'énergie (chaudières, pompes à chaleur, isolation, régulation) pour un total de 4,1 millions d’euros d'investissements. A ce jour, 950.000 kWh d'électricité verte ont été produits, évitant l'émission de 200 tonnes de CO2 dans l'atmosphère. Dans le cadre du projet européen easyCOPRO (www.easycopro.be), Watt Matters s’est engagé à investir un minimum de 10 millions d’euros supplémentaires en 4 ans dans les copropriétés bruxelloises.

 

Nous vous recommandons

 Community Land Trust Bruxelles: appel à candidatures pour un nouveau projet

Community Land Trust Bruxelles: appel à candidatures pour un nouveau projet

Le Community Land Trust Bruxelles (Cltb) fait partie des nombreux acteurs agissant en matière de logements à Bruxelles. A ceci près que le Cltb suit une politique particulière: au travers d’une formule[…]

19/01/2019 | EnergieSocio-Economie
Auto-production d’énergie solaire pour Air Products à Keumiée

Auto-production d’énergie solaire pour Air Products à Keumiée

Les bâtiments publics entament 2019 de manière extrêmement (Q)Zen

Les bâtiments publics entament 2019 de manière extrêmement (Q)Zen

Le Cluster Tweed dévoile sa «Roadmap hydrogène» pour la Wallonie

Le Cluster Tweed dévoile sa «Roadmap hydrogène» pour la Wallonie

Plus d'articles