Suivre La Chronique

Flandres Béton, Ecocem et ArcelorMittal collaborent pour produire un béton plus «vert»

Sujets relatifs :

Flandres Béton, Ecocem et ArcelorMittal collaborent pour produire un béton plus «vert»

1.500 m3 de béton issu d’un projet d’économie circulaire pour une dalle de 5.000 m2 chez ArcelorMittal.

Flandres Béton, Ecocem et ArcelorMittal Dunkerque ont collaboré pour la première fois au sein d’un projet d’économie circulaire. Le but: la fabrication d’un béton «vert» coulé chez ArcelorMittal.

C’est en soi un petit chantier, mais néanmoins une première pour ces trois entreprises. Le béton en question a été produit avec le liant produit à l’usine Ecocem de Dunkerque, lui-même issu de la valorisation des laitiers granulés de hauts fourneaux provenant de la fabrication de la fonte de son voisin et partenaire ArcelorMittal.

Flandres Béton (groupe belge De Brabandere) a donc choisi d’incorporer 50% de liant hydraulique d’Ecocem pour produire ses bétons, soit 175 kg/m3. Ce faisant, l’entreprise va réduire ses émissions de CO2 de près de 50% par rapport à un béton utilisant uniquement du ciment traditionnel à base de clinker. Pour ce seul chantier, la réduction des émissions de CO2 correspond à celles produites par 173 voitures en un an (*). Flandres Béton a ainsi coulé 1.500 m3 de ce béton pour une dalle de 5.000 m2 chez ArcelorMittal.
 
Comme le confirme Pieter De Brabandere, «nous utilisons
un coproduit de la fonte dans la formulation du liant de notre béton, ce qui réduit nos émissions de CO2 et les trois entreprises impliquées dans le projet sont distantes de quelques kilomètres à peine. Les temps de parcours en camion sont donc là encore très largement réduits, avec pour conséquence, moins d’émissions de CO2. Il faut que les exemples de ce type se multiplient à Dunkerque. Notre tissu industriel riche et divers nous y invite».

Chez Ecocem, on précise qu’outre la nature bas carbone de son laitier moulu de haut fourneau, il a été choisi pour ce chantier pour ses qualités techniques qui permettent d’obtenir des bétons plus résistants à long terme. La présence de 50% d’Ecocem dans ce béton renforce en effet sa durabilité dans un environnement propice aux attaques chimiques, en bord de mer et en milieu industriel.

Valorisation multiple

Ce projet a aussi pu être mené à bien grâce à la joint venture entre ArcelorMittal Dunkerque et Ecocem Materials dans le but de valoriser les laitiers des hauts fourneaux du premier. D’autres produits sont également valorisés comme les gaz sidérurgiques, réutilisés à la fois en interne dans les fours et par d’autres industriels comme l’usine Ecocem de Dunkerque et par la centrale à cycle combiné gaz DK6. C’est aussi le cas de la chaleur issue des hauts fourneaux, intégrée dans le réseau de chaleur de l’agglomération dunkerquoise, des laitiers qui trouvent des applications dans les travaux publics et le bâtiment, du soufre et du goudron, valorisé dans la fabrication d’électrodes.

Par ailleurs, ArcelorMittal a aussi décidé de construire un pilote industriel sur l’un de ses hauts fourneaux. Ce pilote doit permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre en réinjectant dans le haut fourneau du gaz sidérurgique riche en CO2 après l’avoir transformé à l’aide d’une torche à plasma.

(*) Moyenne européenne de km par an effectués par une voiture de particulier: 12.000, à raison de 0,00012 tonne de CO2 par km.


 

Nous vous recommandons

Benor pour la centrale de Voorde de CCB

Benor pour la centrale de Voorde de CCB

Le groupe CCB (Compagnie des Ciments Belges) a obtenu la certification Benor pour les bétons routiers formulés à partir de sa centrale de Voorde (Flandre orientale). Avec cette certification, CCB Bétons fait désormais partie des 10[…]

29/05/2019 |
Visibilité accrue sur les passages cloutés

Visibilité accrue sur les passages cloutés

Zoomlion lance la première pompe hybride pour bétonnière

Zoomlion lance la première pompe hybride pour bétonnière

Le béton s’ancre dans la durabilité

Le béton s’ancre dans la durabilité

Plus d'articles