Suivre La Chronique

Evénement

Focus su l’édition 2018 du salon Energie & Habitat

Focus su l’édition 2018 du salon Energie & Habitat

© Energie & Habitat

Le salon Energie & Habitat reprend ses quartiers à Namur Expo du 19 au 21 octobre 2018. Principalement tourné vers les candidats bâtisseurs et rénovateurs, cet événement s’adresse également aux professionnels désireux de rester au fait des dernières réglementations et techniques relatives à la problématique énergétique.

Octobre, mois de l’énergie, c’est bien connu. C’est traditionnellement à cette période qu’on rallume le chauffage et qu’on reprend conscience – surtout après un printemps et un été caniculaires, que notre portefeuille va en prendre un coup. S’y ajoutera cette année une facture d’électricité proprement délirante qui ne manquera pas de grever sérieusement le budget des ménages et des entreprises.
Cette année encore, plus de 100 professionnels seront rassemblés du 19 au 21 octobre à Namur Expo pour présenter leurs solutions techniques innovantes en matière d’isolation, de chauffage, de consommation électrique, d’éclairage, de systèmes constructifs, d’énergies renouvelables ou encore de gestion de l’eau.

Un événement au cœur de l’actualité

Aujourd’hui plus que jamais, l’efficacité énergétique des bâtiments figure à l’ordre du jour. Tout d’abord parce qu’après une relative accalmie, les prix du mazout et du gaz naturel repartent à la hausse. Ensuite, parce que d’ici le 31 décembre 2020, la directive européenne 2010/30/UE imposera aux Etats membres de veiller à ce que toutes les nouvelles constructions soient à consommation d'énergie quasi nulle (Nearly Zero Energy Buildings), c’est-à-dire des bâtiments qui consomment très peu d’énergie pour le chauffage, le refroidissement, l’eau chaude sanitaire et la ventilation.

Le Conseil des ministres de l'Union européenne a adopté le 14 mai 2018 une version révisée de cette directive, dont les dispositions devront être transposées par les Etats membres en droit national au plus tard le 10 mars 2020. Concrètement, en plus de l’exigence «Q-zen» pour les nouvelles constructions, cette législation mise à jour impose aux Etats membres d’élaborer des stratégies nationales à long terme pour soutenir la rénovation à moindre coût des bâtiments dans le but de réduire les émissions dans l'UE de 80 à 85% par rapport aux niveaux de 1990.

Ces objectifs à long terme qui visent à rénover le parc immobilier existant sont censés s’accompagner de nouveaux outils de financement pour les citoyens. Lesquels? Cela reste encore à définir. Mais ce qui est certain, c’est que cette directive ne constitue qu’une première étape sur le chemin de la mise à niveau énergétique du parc immobilier européen. Et comment pourrait-il en être autrement, sachant que les bâtiments (résidentiels et tertiaires confondus) représentent 40% de la consommation énergétique globale de l’UE.

La Ville de Namur en guest-star

Désireuse de se présenter comme un modèle en matière de consommation énergétique «durable», la Ville de Namur a décidé de participer au Salon Energie & Habitat pour y présenter 2 projets-clés de son plan Climat Energie (sur lesquels on s’est d’ailleurs déjà largement étendus):
➢ Namur 3D. Il s’agit d’une modélisation 3D du territoire communal. Grâce à la thermographie aérienne de l’ensemble des bâtiments du territoire communal, les nombreux Namurois – citoyens et entreprises – qui visitent le salon pourront tester l’outil et estimer le niveau d’isolation de leur toiture. Ils découvriront également l’évaluation du potentiel solaire de leur bâtiment;
➢ Rénov’Energie Namur est une opération d’accompagnement des citoyens dans leurs projets de rénovation énergétique.

Désignés par la Ville de Namur dans le cadre de ce récent projet, des experts seront présents sur le stand de la Ville pour répondre aux questions des visiteurs et les convaincre de s’inscrire dans cette démarche qui implique, pour eux, la réalisation d’un mini-audit de leur bâtiment afin de cibler les travaux prioritaires, une analyse des devis collectés auprès d’entreprises locales et une étude de la faisabilité financière du projet.

Des conférences par et pour les professionnels

Comme il est désormais de tradition dans ce genre d’événement, les organisateurs proposent un vaste cycle de conférences. Outre les exposés du samedi et du dimanche plutôt destinés aux particuliers, les conférences du vendredi (19 octobre), elles, s’adressent aux professionnels (entreprises et prescripteurs publics et privés).
Au menu, un double cycle de conférences:
➢ le premier, organisé par CAP Construction (le cluster en construction durable, ex-CAP 2020) aura pour thème: «La récupération de la chaleur fatale». L’occasion de procéder à un tour d’horizon des solutions pour l’industrie et de présenter différentes possibilités de récupération de la chaleur fatale industrielle;
➢  le second, organisé par la Confédération Construction Wallonne en partenariat avec le cabinet du ministre wallon de l’Energie Jean-Luc Crucke et la DGO4 (SPW), est intitulé: «Rénovation énergétique de la Wallonie: quelles actions concrètes?»

Face au changement climatique, les Etats européens se sont en effet engagés à mettre en oeuvre des stratégies nationales pour limiter le réchauffement global en-dessous de 2°C. Dans ce cadre, la stratégie adoptée en avril 2016 par la Wallonie vise, entre autres, à stimuler la rénovation énergétique des bâtiments pour atteindre rapidement un taux de 3% par an. Les différents acteurs, publics et privés, se mobilisent donc  pour développer des actions concrètes et concertées. Ce sera l’occasion de prendre connaissance des différentes actions en cours et en voie de lancement. Avec en invité d’honneur Jean-Luc Crucke himself qui viendra faire un topo sur la réforme des primes énergie.

Plus d’infos sur www.energie-habitat.be

Nous vous recommandons

Across: quand l’architecture sert de pont entre communautés

Evénement

Across: quand l’architecture sert de pont entre communautés

Accessible à partir du 30 novembre à Bozar, l'exposition «Young Belgian architecture practices» met en scène le travail des huit jeunes bureaux d’architecture (quatre flamands et quatre[…]

Un Belge sur deux pense que l’aménagement intérieur contribue à son bien-être

Evénement

Un Belge sur deux pense que l’aménagement intérieur contribue à son bien-être

A vos agendas! Les BIM Awards 2018 auront lieu ce 4 décembre

A vos agendas! Les BIM Awards 2018 auront lieu ce 4 décembre

Schneider Electric et le Centre Scolaire Asti Moulin décrochent un Sésame 2018 d'Agoria

Schneider Electric et le Centre Scolaire Asti Moulin décrochent un Sésame 2018 d'Agoria

Plus d'articles