Suivre La Chronique

Formations ciblées, le CDR élargit son offre

Formations ciblées, le CDR élargit  son offre

null

On reproche trop souvent aux formations liées au secteur de la construction de ne pas être assez en phase avec les réalités du terrain. C'est sans doute aller en peu vite en besogne car, face aux besoins criants du secteur, l'offre s'affine. Le CDR (Centre de Référence Professionnelle Bruxellois pour le secteur de la Construction) s'emploie par exemple à proposer des formations pratiques et proches des besoins. C'est le cas des «Premiers pas dans la construction», de la formation «maçonnerie et éco-construction» et du «parcours éco-construction». Détails.

«Premiers pas dans la construction»

Une étape incontournable qu'a dû franchir tout professionnel du secteur. Dans ce cas par contre, cette formation concerne un public précis: les demandeurs d'emploi de moins de 30 ans, peu ou pas scolarisés et inscrits à Actiris. Le CDR a en effet constaté que beaucoup de jeunes peu qualifiés n'ont qu'une idée imprécise des différents métiers de la construction tandis que leur faible qualification les prive des acquis de base pour accéder directement aux formations qualifiantes. C'est également un public qui a souvent eu une expérience négative du système scolaire. Dès lors, leur proposer de découvrir les métiers de la construction par des activités dans ce domaine leur permettra d'y faire leurs premiers pas, de découvrir les formations qui y mènent et d'apprendre une série de notions utiles pour pouvoir suivre une formation ultérieure. Les matières abordées s'organisent en un atelier de matériaux et recyclage, un atelier de gros 'uvre, un atelier sanitaire et un atelier finitions/parachèvement. La durée de cette formation est de 208 heures, dont 203 de formation proprement dite et 5 d'accompagnement dans la recherche d'un stage, d'une autre formation, voire d'un emploi. Elle a lieu du 9/11 au 18/12 dans les locaux de Bruxelles-Formation Construction.

«Maçonnerie et éco-construction»

Il s'agit ici de courts modules de perfectionnement, également destinés aux demandeurs d'emploi d'Actiris de moins de 30 ans, diplômés en construction gros 'uvre ou ayant suivi une formation en maçonnerie ou encore, pouvant faire preuve d'une expérience dans ce domaine. Les matières portent sur la construction d'une «maquette» grandeur réelle de structure gros 'uvre, sur la connaissance technique des matériaux d'éco-construction et de leur mise en 'uvre, sur l'isolation et l'étanchéité à l'air, la sécurité et le bien-être, le tout assorti de visites d'un gros chantier exemplaire et d'un chantier d'éco-construction. Le programme inclut 168 heures de cours et 10,5 heures d'accompagnement et compte 12 places. Il vient combler un vide à Bruxelles où il n'existe pas de formation courte de ce type à destination des demandeurs d'emploi alors que le secteur a besoin de jeunes maçons formés aux nouvelles exigences de l'éco-construction. Il débutera en novembre.

«Parcours éco-construction»

Cette formation se distingue des deux autres par le fait qu'elle s'adresse à la fois aux demandeurs d'emploi d'Actiris de moins de 30 ans, mais aussi aux jeunes diplômés de l'enseignement supérieur (architectes, gradués ou ingénieurs en construction, Master en géo, agronomes,'), intéressés par la pratique de l'éco-construction, mais ne sachant pas trop comment démarrer, quel métier faire et comment entrer dans le secteur. Ici aussi, ce type de formation de pointe pour un public diplômé est inexistante à Bruxelles.

'Face aux besoins criants de formation du secteur de la construction, l'offre s'affine.'

Pour les jeunes chercheurs d'emploi du secteur de la construction, plutôt de niveau ouvrier, le CDR Construction a déjà organisé une quinzaine de fois une initiation à l'éco-construction dans le cadre de l'Alliance Emploi-Environnement. Cette formation de 2 semaines visait à étoffer leurs compétences par rapport à leur métier de base. Ce «Parcours» résulte notamment de cette expérience. Il est divisé en focus qui répondent aux besoins du marché. Ainsi, pour une même thématique, le sujet pourra être abordé sous plusieurs angles (exposés techniques, formations pratiques, visites de chantiers ou d'entreprises,'). Après un premier cours sur l'éco-construction générale, les focus seront axés sur l'énergie et les techniques spéciales; le bois; l'isolation, l'étanchéité à l'air et les n'uds constructifs; l'acoustique; le patrimoine et la gestion de chantier. Au total: 206,25 heures de cours et 18,75 heures d'accompagnement. Ce Parcours éco-construction est programmé du 28 septembre au 6 novembre et est limité à 15 places.

Infos et détails sur www.cdr-brc.be ou info@cdr-brc.be.

Nous vous recommandons

Une stratégie de recyclage qui a permis d’économiser 12.800 tonnes de CO2

Une stratégie de recyclage qui a permis d’économiser 12.800 tonnes de CO2

«Recyclage» et «économie circulaire» sont des concepts industriels désormais bien ancrés dans la stratégie des entreprises. Certaines ont toutefois pris le train avec un peu d’avance et[…]

16/11/2018 | Matériaux
La rugosité esthétique

La rugosité esthétique

Comme les plantes, les humains ont besoin de lumière pour (bien) vivre

Comme les plantes, les humains ont besoin de lumière pour (bien) vivre

Polyvalence totale avec Tradiva…

Polyvalence totale avec Tradiva…

Plus d'articles