Suivre La Chronique

Green Inland Shipping: quand la navigation marchande devient écologique

Green Inland Shipping: quand la navigation marchande devient écologique

L’«Hydroville»: un des premiers bateaux intérieurs à utiliser l'hydrogène comme carburant.

© Port Brussels

A l’occasion du Green Inland Shipping, cinq navires marchands dotés d’une motorisation respectueuse de l’environnement ont fait escale au quai de Heembeek à Bruxelles. 

L’événement Green Inland Shipping est l’occasion de montrer que la navigation marchande a elle aussi des atouts pour devenir un moyen de transport encore plus durable au sein de l’Union européenne.

Les cinq bateaux qui ont accosté au Port de Bruxelles circulent au moyen de gaz naturel liquéfié, d’électricité et d’hydrogène. On pouvait notamment y retrouver  l’«Hydroville» (un des premiers bateaux intérieurs à utiliser l'hydrogène comme carburant qui, mélangé au diesel, alimente un moteur à combustion) ou encore le «Sendoliner» (premier navire de fret commercial hybride capable de naviguer en mode «zéro émission»).

Cet événement était organisé conjointement par le port de Bruxelles, la Commission européenne et divers organismes actifs dans le transport fluvial comme l’Eibip (European Inland Barging Innovation Platform) ou encore la Fepi (Fédération européenne des Ports intérieurs).
 

Nous vous recommandons

Le prélèvement kilométrique a rapporté 822 millions en 2022

Le prélèvement kilométrique a rapporté 822 millions en 2022

Le prélèvement kilométrique pour poids lourds, entré en vigueur le 1er avril 2016 dans les trois Régions que compte la Belgique, a rapporté 822,4 millions d’euros au cours de sa sixième[…]

CLS iMation lance un outil de simulation logistique

CLS iMation lance un outil de simulation logistique

B-Close ouvre sa première succursale en Wallonie

B-Close ouvre sa première succursale en Wallonie

De nouveaux tarifs de prélèvements kilométriques bientôt appliqués

De nouveaux tarifs de prélèvements kilométriques bientôt appliqués

Plus d'articles