Suivre La Chronique

Ham-sur-Heure-Nalinnes roule en Cng

Sujets relatifs :

Ham-sur-Heure-Nalinnes roule en Cng

© ©Jonathan Legros / ORES

Suite à l'arrivée à échéance du leasing de ses véhicules (diesel), la commune de Ham-sur-Heure-Nalinnes a décidé de se tourner vers des véhicules roulant au Cng (gaz naturel comprimé). C'est ainsi que 17 nouveaux véhicules plus propres équiperont dorénavant les équipes de la commune et du Cpas afin de réduire l'empreinte écologique ainsi que les coûts de carburant et d'entretien.

Le marché public portant sur la location à long terme des véhicules a été attribué à Belfius Auto Lease, retenue à l'issue de la procédure d'adjudication publique (procédure ouverte), qui met la flotte à la disposition de la commune et du Cpas sous la forme d'un leasing opérationnel. Les neuf premiers véhicules de la commune, ainsi que les deux du Cpas ont déjà été livrés. Les autres, soit six camionnettes, suivront dans les prochaines semaines. 

40 à 60% d’économies sur le budget carburant

La décision de Ham-sur-Heure-Nalinnes de passer à des véhicules au gaz naturel s'inscrit dans la volonté de la commune de réduire les émissions de CO2 sur son territoire. Le Cng, gaz naturel porté à une pression de 200 à 300 bars, est principalement constitué de méthane.

Les moteurs fonctionnant au Cng émettent moins de CO2 que les moteurs essence ou diesel. Ils produisent surtout nettement moins de particules fines (-77%) et de NOx (-90%). Quant à leurs émissions de soufre et de benzène, elles sont respectivement de 58% et de 97 à 100% inférieures à celles des moteurs diesel. Dans un avenir proche (c'est déjà le cas dans certains pays d'Europe), les véhicules Cng pourront également rouler au biogaz, obtenu à partir de la décomposition de déchets organiques.

Le Cng permettra une économie de 40 à 60% sur le budget carburant. Il dégage également moins de bruit dans le trafic et occasionne moins d'usure du moteur en raison de résidus de combustion moins importants. Dans le futur, deux bornes à recharge lente, dites «slow-fill», seront installées avec le concours des équipes techniques d’Ores et destinées au service Travaux et au Cpas, à l'usage unique des véhicules communaux.

Flotte plus «verte»

 

Actuellement, la Belgique compte plus de 9.000 véhicules roulant au Cng, contre 5.400 début 2017 et à peine 650 fin 2013. Le gaz naturel comme alternative à l'essence ou au diesel connaît donc un succès croissant, tant auprès des particuliers que dans le secteur privé ou public. Le nombre de stations-service publiques est lui aussi en augmentation; 16 sont aujourd'hui disponibles en Wallonie et de nouvelles s'ajoutent chaque mois.

Une tendance qui s’imprime dans le parc automobile de Belfius Auto Lease avec une augmentation de près de 60% du nombre de véhicules Cng, hybrides ou électriques l’an dernier.

Nous vous recommandons

Engie et Jedix développent la recharge intelligente

Engie et Jedix développent la recharge intelligente

Engie encourage l’usage des véhicules électriques par des avancées telles que les solutions de recharge EVBox, le lancement du contrat de fourniture B2C Drive pour les propriétaires d’un[…]

17/05/2019 | Engie
Le secteur de la construction, ce grand prédateur de ressources

Le secteur de la construction, ce grand prédateur de ressources

Economie circulaire et marchés publics «verts» valent à la Belgique les félicitations de l’Europe

Economie circulaire et marchés publics «verts» valent à la Belgique les félicitations de l’Europe

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary  est lancée!

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary est lancée!

Plus d'articles