Suivre La Chronique

Hambourg et Man: test au long cours du camion autonome

Hambourg et Man: test au long cours du camion autonome

Le terminal Altenwerder de Hhla où auront lieu les tests du «Hamburg TruckPilot».

Avec l’essai «Hamburg TruckPilot» prévu pour les 2,5 prochaines années, Man et la plateforme portuaire logistique de Hambourg Hhla (Hamburger Hafen und Logistik AG) lancent un projet de recherche et d’essais novateur axé sur le développement de solutions d’automatisation dans le transport routier.

Il analysera et validera les exigences et l’intégration de camions autonomes dans le processus de traitement de conteneurs entièrement automatique dans un terminal du port allemand. Des normes en matière de méthodologie et de mise en œuvre seront également définies. L’accent est donc mis sur l’intégration du système dans des flux de travail des futurs utilisateurs.
Au départ, le projet envisage deux camions prototypes équipés des systèmes d’automatisation électronique nécessaires. Ils parcourront environ 70 km de manière autonome sur l’A7 au niveau de la jonction Soltau-Ost, puis traiteront, également en toute autonomie, le déchargement et le chargement de conteneurs dans le terminal à conteneurs Altenwerder.

Trois phases

Le projet est divisé en trois phases. La phase préparatoire, qui a déjà commencé et devrait être achevée à la fin de l’année, sert à définir les conditions du cadre technique. Ensuite, de janvier 2019 à juin 2020, aura lieu la phase d’essais. Elle couvrira le développement technique du système sur les terrains d’essais de Man à Munich, conformément aux critères identifiés durant la phase préparatoire. Enfin, les essais en conditions réelles sont prévus entre juillet et décembre 2020. Un chauffeur spécialement formé sera présent en permanence dans le véhicule pour suivre les systèmes d’automatisation.  En cas de besoin, il pourra intervenir.

Un chauffeur multitâches

Si les essais sont concluants et que la conduite automatisée devient une réalité, le travail des chauffeurs ne manquera pas d’évoluer. Par exemple, en supposant que les bases juridiques soient en place, ils pourraient traiter des documents de fret lors de trajets automatisés sur autoroute, faire une sieste (sic!), profiter des opérations de (dé)chargement autonome pour prendre leurs pauses,…, bref, accroître la sacro-sainte rentabilité. De leur côté, les partenaires du projet s’attendent à une amélioration de la sécurité.
Le projet «Hambourg TruckPilot» s’inscrit dans le cadre d’un partenariat de transport stratégique entre la ville de Hambourg et le groupe Volkswagen. Comme on peut s’en douter, le but est de façonner le transport urbain de demain et de positionner le plus grand port d’Allemagne, mais aussi la 2e plus grande ville du pays, comme modèle du transport futuriste, durable et intégré.

Nous vous recommandons

Bateau nettoyeur au Port de Bruxelles

Bateau nettoyeur au Port de Bruxelles

Le Port de Bruxelles s’est doté d’un nouveau bateau nettoyeur, le Botia, qui sillonnera les 14 kilomètres du canal en Région bruxelloise pour traquer des déchets flottants sur la voie d’eau.[…]

12/03/2019 | Logistique
2018: année de stabilisation pour le transport fluvial wallon

2018: année de stabilisation pour le transport fluvial wallon

En Wallonie, covoiturage rime avec maillage

En Wallonie, covoiturage rime avec maillage

Le 1/3 des tracteurs de la flotte de Transport Mattheeuws et Transport Denecker rouleront bientôt au LNG

Le 1/3 des tracteurs de la flotte de Transport Mattheeuws et Transport Denecker rouleront bientôt au LNG

Plus d'articles