Suivre La Chronique

Harol ne laisse filtrer que le nécessaire

Harol ne laisse filtrer que le nécessaire

null

«La limitation des apports solaires à travers les parois vitrées est un des aspects les plus importants du confort thermique en été. En effet, une protection solaire (surtout si elle est positionnée à l'extérieur) réduit considérablement les apports solaires, limitant ainsi l'élévation de la température dans les locaux. De plus, elle réduit le rayonnement solaire directement reçu par l'occupant situé à proximité de la baie vitrée», peut-on lire dans un article du Cstc.

Mais les protections solaires ne sont pas seulement utiles pour éviter que les espaces intérieurs chauffent quand le soleil tape, elles empêchent aussi que le bâtiment ne se refroidisse trop vite pendant les saisons froides, ce qui permet de réduire significativement la consommation d'énergie pour le chauffage du bâtiment.

'Les valeurs clés de notre gamme de produits sont la sécurité, le confort, le design et l'efficacité énergétique.'

Selon certaines estimations, une protection solaire extérieure pourrait faire économiser jusqu'à 10% sur la facture d'énergie d'une habitation, et jusqu'à près de 20% sur celle des bureaux, via des économies sur les frais de refroidissement d'air.

Enfin, tout en protégeant l'habitation de la surchauffe, les protections solaires assurent simultanément d'autres fonctions tout aussi importantes pour le bien-être domestique: elles améliorent le confort visuel en évitant les reflets gênants sur les écrans (ordinateur, télévision,'), assurent l'intimité des occupants, etc.

En Belgique, Harol ' qui a fêté ses 70 ans l'année dernière ' figure parmi les leaders du secteur en matière de protections solaires.

Une petite menuiserie locale devenue acteur international

L'entreprise qui coule désormais des jours heureux dans le parc industriel de Webbekom (Diest), sur un terrain d'une superficie de 120.000 m², est créée en 1946 par Leon Draelants. Elle est alors spécialisée dans la production de volets roulants en bois. A la fin des années 1960, alors que le Pvc déboule sur le marché, le plastique remplace le bois en tant que matière première des volets roulants fabriqués par Harol. Et en 1976, l'entreprise se lance dans l'assemblage et la vente de volets roulants en aluminium. Au cours des quinze années suivantes, la société brabançonne ajoute d'autres cordes à son arc avec les protections solaires pour véranda et le développement de plusieurs gammes de bannes solaires.

En 2002, Harol reprend la section «portes» de la société Gijbels et ajoute ainsi les portes sectionnelles à sa gamme. Une activité qui devient tellement florissante que, en 2006, l'entreprise ouvre un nouveau site de production de portes sectionnelles.

Histoire d'étoffer encore un peu plus sa gamme, Harol a acquis en août 2011 l’entreprise D&D Home Essentials, un acteur régional important en Flandre occidentale et orientale, qui offrait un assortiment complet de protections solaires, de volets roulants, de portes et de menuiserie. Par ce rachat, Harol désirait poursuivre l'extension de la chaîne de magasins Livarti, le nouveau concept de magasin d'«expérience shopping» au sein du secteur des protections solaires, des volets roulants et des portes de garage, qu'il a lancé la même année. Ce type d'enseigne permet aux clients de voir véritablement comment ils peuvent rendre leur maison plus confortable et plus agréable, en bénéficiant des conseils de professionnels.

Aujourd'hui, fort de quelque 300 collaborateurs, Harol exporte ses produits aux Pays-Bas, en France, Allemagne, Grande-Bretagne, Suède, mais également hors Europe et notamment aux Etats-Unis et au Koweït. L'entreprise est aussi certifiée Iso 9001.

Sécurité, confort, design et efficacité énergétique

Comme jardins et terrasses deviennent des «pièces» de plus en plus importantes pour les particuliers, une société spécialisée comme Harol se doit d'innover chaque année tant pour coller aux goûts ' par nature fluctuants ' du public que pour satisfaire à des réglementations thermiques toujours plus contraignantes. C'est dans cette optique que Harol a conçu tout récemment sa nouvelle gamme Vivre dehors. «De plus en plus de gens veulent profiter plus longtemps et plus intensément de leur terrasse ou de leur jardin. Plus qu'une tendance, il s'agit d'un nouveau mode de vie: l'espace de vie intérieur se prolonge à l'extérieur. Et sur ce plan, nous voulons faire la différence avec notre gamme Vivre dehors en offrant plus qu'une simple protection solaire. Les valeurs clés de notre gamme de produits (sécurité, confort, design et efficacité énergétique) se retrouvent dès lors largement dans les nombreuses options, les accessoires et le design architectural. Cette valeur ajoutée se traduit par une réelle plus-value pour l'habitation», souligne Isabelle Wintmolders, marketing manager chez Harol.

La gamme Vivre dehors se divise en 3 types de solutions de toiture: du traditionnel store banne en guise de protection solaire (comme le Duostore ou le store de terrasse TR830 fixé à la façade) à la toile repliable imperméable (gamme PATiO), en passant par la toiture à lames. Ce dernier créneau a d'ailleurs connu une sérieuse évolution puisque, en mai dernier, l'entreprise y a ajouté deux nouveaux modèles: Vision et Opera.

Vision est le nouveau modèle d'entrée de gamme. Il s'agit d'une construction modulaire en aluminium qui peut être étendue à l'infini, en longueur comme en largeur. Une télécommande permet de régler la position des lames de 0 à 140°.

Le modèle Opera se situe un cran plus haut sur l'échelle du confort. Des screens verticaux intégrés et résistant au vent sont disponibles avec ce modèle. Les pieds sont équipés du système nécessaire pour ajouter, immédiatement ou par la suite, des screens tendus et résistant au vent.

Par ailleurs, Harol s'est associé à Somfy pour mettre au point une nouvelle génération de volets roulants: le VR150 Silensio, présenté lors du dernier salon Batibouw. Il associe le moteur intégré de dernière génération S&S0 de Somfy, le plus silencieux sur le marché des volets motorisés, à la technologie des volets roulants de Harol. A en croire les concepteurs, il en résulte un volet roulant qui donne l'impression de ne pas être dans la maison. Grâce à une fonction Soft Start & Stop pratiquement inaudible, le bruit caractéristique des lamelles qui s'entrechoquent disparaît complètement.

«Que ce soit seul ou en partenariat, Harol veut à l'avenir continuer à se consacrer aux solutions de confort, car à l'instar de l'efficacité énergétique, de la sécurité et du design, cela devient un élément prépondérant dans les habitations.»

Adie Frydman

www.harol.be'

Nous vous recommandons

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Publireportage

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Les services municipaux et du CPAS de Hasselt ont emménagé dans un nouvel hôtel de ville commun. Le nouveau bâtiment est une combinaison alliant le patrimoine - l'ancienne caserne - à une architecture moderne[…]

Les nouvelles technologies peuvent encore améliorer l’efficacité du secteur de la construction

Publireportage

Les nouvelles technologies peuvent encore améliorer l’efficacité du secteur de la construction

Realco: hygiène garantie 100% enzymatique

Realco: hygiène garantie 100% enzymatique

Focus: tout feu, tout flamme

Focus: tout feu, tout flamme

Plus d'articles