Suivre La Chronique

Hausse de 8 % en un an du coût de la construction à Bruxelles

Sujets relatifs :

, ,
Hausse de 8 % en un an du coût de la construction à Bruxelles

© Arcadis

Une étude réalisée par Arcadis classe Bruxelles au huitième rang des capitales européennes où le coût de la construction est le plus élevé.

Avec sa huitième place, Bruxelles devance de nombreuses autres capitales européennes, comme Berlin (9), Amsterdam (11), Rome (12), Lisbonne (18), Madrid (22) et Athènes (25).
 
Anaëlle Ledein, Head of Real Estate Advisory Arcadis Belgique, déclare: «Cette hausse du coût de la construction s’explique de plusieurs manières. L’inflation et l’augmentation du coût des matériaux et de la main-d’œuvre sont quelques-unes des raisons, mais la cause principale est l’introduction de l’obligation de construire uniquement des bâtiments quasi zéro énergie à partir de janvier 2021. En 2020, les maîtres d’ouvrage n’ont en effet pas attendu l’entrée en vigueur de cette obligation et ont déjà adapté leurs plans de construction à la nouvelle législation.»  
 
Au niveau mondial, Genève, Londres et Copenhague sont les villes où le coût de la construction est le plus élevé, alors que c’est dans les villes indiennes de Mumbai, New Delhi et Bangalore qu’il est le plus bas. Bruxelles est pour sa part passée de la 37éme à la 32éme place des villes dans le monde où le coût de la construction est le plus élevé.

La durabilité, une arme à double tranchant

Arcadis ne s’attend pas non plus à ce que le coût de la construction baisse dans les années à venir. L’Europe place en effet la barre haut dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les objectifs climatiques européens visent une réduction de 55 % des émissions de C02 d’ici 2030. Cela n’est possible que si nous construisons de manière encore plus efficace sur le plan énergétique et plus respectueuse de l’environnement, en utilisant des matériaux de construction de haute technologie, qui sont donc plus chers. Avec PLAGE, la Région de Bruxelles-Capitale a en outre mis au point un cadre contraignant qui oblige les propriétaires et les locataires de grands bâtiments à atteindre des objectifs prédéfinis de réduction de la consommation énergique.
 
Arcadis précise cependant que la durabilité doit être un des outils à la base de la relance économique. Ainsi, Anaëlle Ledein précise: «La durabilité doit être le moteur de la relance. L’Europe a mis au point une importante politique de relance et débloque 5,95 milliards d’euros pour la Belgique. Avec son plan de relance “Vlaamse Veerkracht” (“résilience flamande”), la Flandre apporte également une solide contribution et investit 1,2 milliard d’euros dans la durabilité. Il s’agit principalement de projets relatifs à l’hydrogène et à la rénovation et l’isolation de logements (sociaux) et de bâtiments publics. Nous devons surtout rénover drastiquement notre patrimoine immobilier afin d’atteindre les objectifs climatiques européens. Nos bâtiments sont en effet aujourd’hui responsables de 36 % des émissions de CO2 et de 40 % de la consommation d’énergie.» 

© Arcadis

© Arcadis

© Arcadis

Nous vous recommandons

Van den Berg acquiert Agidens Infra Automation

Van den Berg acquiert Agidens Infra Automation

Van den Berg, filiale de Besix Group, a fait l’acquisition d’Agidens Infra Automation (AIA), division d’Agidens devenue une entreprise majeure du marché de l’automatisation, du contrôle à distance, de[…]

30/07/2021 | Besix Van den Berg
Recherche équipe pour une nouvelle maison de police à Woluwe-Saint-Lambert

Recherche équipe pour une nouvelle maison de police à Woluwe-Saint-Lambert

La construction du bâtiment-vitrine de mediapark.brussels a débuté

La construction du bâtiment-vitrine de mediapark.brussels a débuté

La construction face à une pénurie de main d’œuvre

La construction face à une pénurie de main d’œuvre

Plus d'articles