Suivre La Chronique

Hymne à la Jo-a

Hymne à la Jo-a

null

Le Belge aime son chez-soi. Il le pare, le décore, l'habille et est prêt, s'il en a les moyens, à y consacrer un budget important. Si les grandes enseignes de mobilier standardisé à monter soi-même ont toujours la cote, essentiellement pour des raisons budgétaires, les artisans susceptibles de concevoir du mobilier sur mesure sont également très recherchés.

'«Il ne s'agit évidemment pas de la même clientèle. Les gens qui viennent nous voir sont à la recherche de quelque chose de différent», explique Sébastien Boucquey, designer et co-fondateur de Jo-a, une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de mobilier et d'escaliers sur mesure. Une société véritablement enfantée par la passion.

Designer industriel de formation, Sébastien Boucquey a fondé et dirigé pendant 11 ans le bureau d'étude IOL spécialisé en développement de nouveaux produits. Mais la passion a des raisons que la raison ignore' C'est ainsi qu'il décide de se lancer dans le créneau du mobilier, mais en s'éloignant des produits standardisés pour apporter une réflexion créative et individualisée au mobilier. Pour ce faire, il se forme au travail du bois chez un charpentier, s'initie à la gestion et à l'habillage des espaces et, en 2009, il commence à développer des projets sur mesure pour des particuliers, essentiellement des amis et des connaissances, ce qui lui permet de valider ses premières créations: étagères, bibliothèques, escaliers, meubles-cloisons, garde-corps,'

Mais concevoir du mobilier à haute valeur esthétique ajoutée est une chose, le commercialiser au-delà de son premier cercle de connaissances en est une autre. Sébastien Boucquey suggère alors à son beau-frère, Dimitri Verboomen, de travailler avec lui. Ce dernier, après un double cursus d'ingénieur polytechnicien et d'ingénieur de gestion, a créé et dirigé pendant 12 ans une agence de communication. «Mais après toutes ces années passées dans le monde du service, je souhaitais développer une activité liée à des produits auxquels je serais plus intimement attaché, en contact direct avec les clients et utilisateurs. Quand Sébastien a su que je cherchais à me réorienter professionnellement, il m'a directement proposé de l'aider à développer son activité de design de mobilier. Ça tombait bien: c'était exactement le type d'activité que je recherchais!», rappelle Dimitri Verboomen.

Et en novembre 2012, ils fondent Jo-a (pour «joie») afin d'assurer la création, la production et la commercialisation de mobilier sur mesure et d'escaliers design.

Une équipe pluridisciplinaire et complémentaire

Les deux néo-entrepreneurs réalisent alors leurs premiers projets d'aménagement en même temps qu'ils affinent leurs dessins, les systèmes de fixation, leur philosophie de travail,' Les clients sont enchantés par leur approche et par la qualité et l'originalité des créations. Le bouche à oreille permet de ramener de nouveaux clients et les projets s'enchaînent.

Quelques mois après son lancement, l'entreprise a l'opportunité de prendre une nouvelle dimension en participant au programme Boost-Up/Industries Créatives, un appel à projets initié par la Région wallonne en vue d'encourager la dynamique d'économie créative. Concrètement, Boost-Up/Industries Créatives a pour objet de soutenir financièrement des projets innovants qui associent une dimension industrielle à une dimension créative, en facilitant la mise sur le marché de biens ou de services innovants développés par des indépendants ou des entreprises basés en Wallonie.

En février 2013, Jo-a figure parmi les lauréats de Boost-Up/Industries Créatives avec un projet de mobilier sur mesure baptisé Curve. Le jury ' accompagné par un comité composé de personnalités issues des industries créatives, mais aussi de secteurs en lien avec la conduite de projets, la créativité, l'innovation et l'économie ' ne tarit pas d'éloges à propos de ce meuble.

'Le moindre élément est dessiné spécifiquement pour son utilisation et son intégration dans l'esthétique globale du projet.'

Le financement octroyé par ce programme va permettre à Jo-a d'investir dans des outils informatiques d'aide à la conception en 3D. «Mais cela nous a également permis de développer une véritable politique marketing sans laquelle les créations les plus belles n'en restent pas moins confidentielles», souligne Dimitri Verboomen. Jo-a participe ainsi à ses premiers salons, crée son site Internet, édite des plaquettes commerciales, etc. «De cette manière, nous avons pu étoffer notre carnet d'adresses auprès des architectes, décorateurs d'intérieur, entrepreneurs qui ont été séduits par le caractère sculptural de nos escaliers, leurs lignes tendues et les possibilités d'intégration sur mesure avec du mobilier pour créer un projet global. D'ailleurs, aujourd'hui, plus de la moitié de notre clientèle nous contacte sur les conseils d'architectes.»

Si la clientèle s'étoffe, l'équipe, elle aussi, prend de l'ampleur. Fin 2013, Dimitri Verboomen et Sébastien Boucquey sont rejoints par Olivier Doré, un ingénieur bois français, formé à la prestigieuse Ecole Supérieure du Bois à Nantes, qui prend en main la gestion des sous-traitants (tôliers, peintres, menuisiers,') et de la qualité. Et l'année dernière, Jo-a a engagé un architecte néerlandophone, Philippe Verbraken, qui assiste Sébastien Boucquey pour les dessins tout en assurant les relations avec les clients néerlandophones, lesquels sont de plus en plus nombreux.

«Désormais, Jo-a forme une équipe multidisciplinaire, très complémentaire, capable d'accompagner les clients dans des projets sur mesure complexes, et de développer et commercialiser efficacement ses produits», se réjouit Dimitri Verboomen.

Des créations uniques parce que chaque client est unique

L'entreprise conçoit essentiellement des projets sur mesure. «Nous créons un mobilier intégré à la maison et conçu sur mesure pour ses habitants. Nous présentons un avant-projet en 3D et nous dialoguons avec les clients pour affiner celui-ci et le faire aboutir au projet final. Chaque projet est individualisé. Le moindre élément (charnière, fixation, poignée,') est dessiné spécifiquement pour son utilisation et son intégration dans l'esthétique globale du projet. A cet égard, nous avons développé nos propres vis, charnières, poignées, portes,' Nos meubles ne comprennent quasiment aucun élément du commerce produit en grande série. Ainsi, nous réhabilitons le travail sur mesure (quasi artisanal), tout en utilisant les techniques de production modernes (modélisation 3D, petites séries). L'outil informatique permet des jonctions métal/bois impossibles à obtenir de manière manuelle ou alors à un coût hors proportions», explique Sébastien Boucquey.

Par ailleurs, Jo-a se fait un devoir de superviser chaque étape de la production. «Notre savoir-faire en dessin industriel en 3D, en montage, en fraisage, en peinture nous permet cette maîtrise de chaque étape du processus.»

Parallèlement à ses créations sur mesure, l'entreprise a également développé des gammes de produits plus «standardisés» avec pour objectif de trouver des enseignes, agents, distributeurs susceptibles de les commercialiser à grande échelle via des magasins de design. «Certaines de ces collections comme l'étagère Céli sont d'ailleurs déjà proposées dans des magasins de mobilier à Charleroi, Bruxelles' et Monaco à la suite de notre présence au salon Maison & Objet où nos créations se sont fait remarquer», se réjouit Dimitri Verboomen. La vitrine Toon rencontre également un beau succès.

Et Jo-a ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons récemment placé deux cuisines et, dans la foulée, avons développé un nouveau concept de mobilier de cuisine qui ouvre de nouvelles perspectives. Une réflexion en entraîne une autre; c'est un processus de création et d'amélioration permanent. Et c'est ce qui rend ce métier si passionnant.»

Adie Frydman

www.jo-a.eu

Nous vous recommandons

Dorénavant les installations de chauffage complexes sont très simples et parées pour l’avenir grâce à la Remeha Calenta Ace.

Publireportage

Dorénavant les installations de chauffage complexes sont très simples et parées pour l’avenir grâce à la Remeha Calenta Ace.

Il n’est pas toujours évident d’élaborer une installation de chauffage pour un immeuble, maison ou grande villa. Divers circuits, tels que le chauffage par le sol et les radiateurs, requièrent souvent du calcul[…]

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Publireportage

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Les nouvelles technologies peuvent encore améliorer l’efficacité du secteur de la construction

Publireportage

Les nouvelles technologies peuvent encore améliorer l’efficacité du secteur de la construction

Realco: hygiène garantie 100% enzymatique

Realco: hygiène garantie 100% enzymatique

Plus d'articles