Suivre La Chronique

Immobilier de bureaux à Bruxelles: une année record

Sujets relatifs :

, ,
Immobilier de bureaux à Bruxelles: une année record

JLL, entreprise spécialisée dans le conseil en immobilier d’entreprise, a établi le bilan de l’année écoulée du marché immobilier bruxellois de bureaux. Et 2019 restera dans les annales au vu des nombreux records qu’elle accumule.

Prise en occupation au plus haut depuis 2007, disponibilité au plus bas depuis 2001 ou encore investissements records sont quelques-uns des indicateurs qui font de 2019 une année extraordinaire pour l’immobilier de bureaux bruxellois. 

Le retour des transactions de grande taille

Les transactions de grande taille reviennent en masse. Ainsi, JLL a enregistré 9 transactions de plus de 10.000 m², un record depuis 2006 qui avait totalisé 11 transactions dans cette catégorie. Dans le secteur public, la Communauté flamande (70.000 m² dans le projet ZIN), la Région bruxelloise (41.000 m² dans le projet Silver) et la Commission européenne (30.000 m² dans la tour The One) représentent les trois plus gros dossiers de l’année. La taille moyenne des transactions a presque doublé et représente 1.991 m² tandis que la prise en occupation croît de 47% et totalise 532.000 m².
Malgré ce bilan très positif, JLL signale que la Région garde un déficit d’attractivité auprès des grandes entreprises, l’essentiel des transactions émanant de mouvements d’entreprises déjà présentes à Bruxelles.

Une disponibilité au plus bas

JLL estime le taux de vacance à 7,2%, soit le taux le plus bas depuis 2001. Pour la zone Cbd, le taux de vacance atteint même un plancher historique et descend à 2,9% alors qu’il était de 3,6% en 2018.
Un pourcentage à nuancer car, vu le manque de transparence chez les opérateurs de co-working, JLL ne peut avoir un taux de disponibilité totalement fiable. La plupart des opérateurs déjà bien établis au Cbd affichent un taux d’occupation supérieur à 85%, selon les estimations de JLL.

Des investissements records

Quant au volume d’investissements toutes classes d’actifs confondues, il s’élevait à 4,2 milliards d’euros à mi-décembre, note JLL. Ce chiffre pourrait encore augmenter si on comptabilise la vente de la Tour des Finances - le plus grand immeuble de bureaux de Belgique - pour plus de 1,3 milliard d’euros. Si cette vente se confirme, elle sera la plus importante transaction immobilière dans l’histoire de la Belgique, mais aussi la plus importante transaction de l’année en Europe. Dans ce cas, 2019 pourrait être la meilleure année de tous les temps.
 

Nous vous recommandons

On n’arrête plus l’immobilier belge !

On n’arrête plus l’immobilier belge !

Une étude commandée par Immoweb et réalisée par l’institut Listen auprès de 2000 Belges rapporte que l’année 2019 a battu des records en termes de transactions immobilières. Et[…]

23/01/2020 | Belgiqueimmoweb
L’immobilier commercial résiste et se stabilise

L’immobilier commercial résiste et se stabilise

Hyperactivité du marché de l’immobilier en 2019

Hyperactivité du marché de l’immobilier en 2019

La Tour des Finances vendue pour 1,2 milliard d’euros

La Tour des Finances vendue pour 1,2 milliard d’euros

Plus d'articles