Suivre La Chronique

Immobilier de bureaux: l’avenue Louise regagne en dynamisme

Sujets relatifs :

, ,
Immobilier de bureaux: l’avenue Louise regagne en dynamisme

© IK's World Trip

Selon JLL, entreprise spécialisée dans le conseil en immobilier d’entreprise, l’avenue Louise à Bruxelles regagne en dynamisme et ce, notamment grâce à un marché immobilier de bureaux haut de gamme qui prend de plus en plus d’ampleur.

Alors que perspective.brussels tirait des conclusions peu réjouissantes sur l’avenue Louise à travers son Observatoire des Bureaux, JLL nuance ce rapport et parle d’un marché de petites surfaces capturé essentiellement par les opérateurs de co-working ainsi que d’une offre de bureaux de luxe renouvelée.

Un marché de petites surfaces

Sur les cinq dernières années, la taille moyenne des transactions enregistrées dans le quartier Louise était de 527 m², soit 50,3% de la moyenne du Grand Bruxelles. Et sur les 20 dernières années, elle est sensiblement la même: 48,2%. La raison réside essentiellement dans la typologie du parc immobilier: à l’exception des tours et de quelques autres immeubles, le quartier Louise est majoritairement constitué de bâtiments disposant de plateaux de petite taille.

Quant au nombre de transactions, il est resté globalement stable de 2007 à 2016 et se situait aux alentours de 50 par an. C’est à partir de 2017 qu’il a connu un recul avec seulement 41 transactions, puis 31 en 2018. Cela s’explique notamment par la disponibilité immédiate en chute libre depuis plusieurs années et qui n’est plus que de 4.75% au troisième trimestre 2019, soit 31.497 m². L’offre de qualité serait donc le nœud du problème, selon JLL, et non pas la demande.

En outre, les opérateurs de co-working étant en pleine expansion, ils absorbent une partie de la demande en petite surface. L’exemple de Silversquare illustre bien ce propos: affichant quasi-complet dans son hub du Stéphanie Plaza, il a pris une extension de 1.600 m² dans ce même immeuble et prévoit un nouvel emplacement d’environ 7.000 m² dans le Platinum, un autre bâtiment de bureaux de la célèbre avenue.

Des espaces haut de gamme se développent

Par ailleurs, la frilosité des développeurs à lancer de nouveaux projets de bureaux s’explique par un attrait envers le redéveloppement résidentiel haut de gamme qui affiche une rentabilité supérieure. «En dix ans, pas loin d’un quart du stock de bureaux du quartier Louise a été reconverti, soit 210.000 m², dont un cinquième sur la seule avenue Louise. Cela a largement résorbé la problématique de vacance structurelle», explique Pierre-Paul Verelst, Head of Research chez JLL.

Mais la rénovation d’espaces d’une superficie d’environ 3.000 m² dans l’IT Tower pourrait changer la donne. En effet, cette nouvelle disponibilité comble un vide lié à l’offre limitée de nouvelles constructions et au vieillissement des bâtiments existants. D’autres projets suivront d’ici 2022 avec la rénovation en profondeur de la Tour Louise (ex-Generali, 27 000 m²) ainsi que celle de l’immeuble «Président» Louise 104, 6.800 m²). Ces nouveaux espaces de bureaux haut de gamme seront commercialisés bien au-delà du loyer «prime» actuel, qui est de 245 euros/m²/an.

Il est très probable que d’autres reconversions seront réalisées à l’avenir et la remise sur le marché d’un volume important d’espaces de bureaux «prime» ne devrait pas apporter de déséquilibre majeur, que du contraire car la demande est bien là, estime JLL.
 

Nous vous recommandons

On n’arrête plus l’immobilier belge !

On n’arrête plus l’immobilier belge !

Une étude commandée par Immoweb et réalisée par l’institut Listen auprès de 2000 Belges rapporte que l’année 2019 a battu des records en termes de transactions immobilières. Et[…]

23/01/2020 | Belgiqueimmoweb
L’immobilier commercial résiste et se stabilise

L’immobilier commercial résiste et se stabilise

Hyperactivité du marché de l’immobilier en 2019

Hyperactivité du marché de l’immobilier en 2019

La Tour des Finances vendue pour 1,2 milliard d’euros

La Tour des Finances vendue pour 1,2 milliard d’euros

Plus d'articles