Suivre La Chronique

Enquête

Immobilier: la Belgique connaît la deuxième plus forte croissance des prix en Europe

Sujets relatifs :

, ,
Immobilier: la Belgique connaît la deuxième plus forte croissance des prix en Europe

© Adobe Stock

C’est ce qu’indique une étude d’Immoweb sur le marché immobilier européen. Si l’immobilier belge voit ses prix s’envoler (+11,8%), et cela notamment en raison de la crise sanitaire, les marchés des 6 autres pays européens étudiés ne sont pas en reste. 

La crise du coronavirus a boosté le marché immobilier, et il continue de suivre la même courbe ascendante. La Belgique connaît ainsi la deuxième plus forte croissance des prix de l’immobilier en Europe depuis le début de la crise avec +11,8% (contre + 6,4% pré-crise) juste derrière l’Allemagne avec +23,5% (contre 17,6% avant la crise). Et cette hausse est généralisée, à l’exception de l’Italie, qui a connu une baisse de -0,9% depuis le 1er mars 2020.
 
Mais au prix de l’immobilier au m², la Belgique reste un des pays les moins chers. Seule l’Italie (1.684€/m²) et l’Espagne (1.824€/m²) sont moins chères que le plat pays (2.169€/m²). Le Royaume-Uni se place en tête des pays les plus chers avec 3.638 €/m², suivi de l’Allemagne avec 3.066 €/m² et de la France avec 3.006 €/m².

Les prix à Bruxelles augmentent, malgré une perte d’attractivité

Piet Derriks, Managing Director d’Immoweb, explique : «Avec la crise sanitaire, le télétravail s’est généralisé et s’est imposé à tout le monde en Europe, ce qui a forcé les entreprises à revoir leur politique de travail. En parallèle, les confinements successifs ont généré de nouvelles attentes auprès des ménages européens. De ce fait, de plus en plus d’européens se sont tournés vers un immobilier moins cher dans les zones péri-urbaines.» 
 
Mais malgré cette perte d’attractivité, les capitales des pays européens restent très plébiscitées et maintiennent une augmentation des prix. Au classement des capitales les plus attractives, Lisbonne arrive en tête avec une augmentation de +7,8% au cours de la dernière année, suivie par Berlin (+6,2%) et Bruxelles (+4,8%). Que ce soit avant ou après la crise sanitaire, la tendance à Rome reste négative et les prix immobiliers continuent de baisser (-0,6% post-covid contre -2,9% pré-covid). Et Paris est la seule ville européenne qui suit une courbe inverse à celle de son pays: les prix sont en augmentation de +5,4% depuis 1 an en France alors qu’à Paris, les prix baissent de -1,7 %, pour avoir un prix moyen au m² de 10.208€.
 

Nous vous recommandons

L’immobilier côtier a toujours la cote

L’immobilier côtier a toujours la cote

La Fednot a révélé son baromètre de l’année 2021 de la Côte belge. L’année passée, les transactions ont augmenté de plus de 13% par rapport à 2020, avec la commune[…]

21/06/2022 | Côte belgeFednot
Record d’achats immobiliers par des Belges en Espagne

Record d’achats immobiliers par des Belges en Espagne

Home Invest Belgium livre le projet «The Fairview» à Woluwe-Saint-Lambert

Home Invest Belgium livre le projet «The Fairview» à Woluwe-Saint-Lambert

Rénovation énergétique: la Confédération Construction en désaccord avec la BNB

Rénovation énergétique: la Confédération Construction en désaccord avec la BNB

Plus d'articles