Suivre La Chronique

Immobilier: le Hainaut fait le grand écart

Sujets relatifs :

, ,
Immobilier: le Hainaut fait le grand écart

Le Hainaut est non seulement une grande province, mais également une région totalement hétérogène avec 3 marchés immobiliers totalement différents: le Tournaisis, la région montoise et la région carolorégienne. C’est dire si le bilan immobilier 2016 offre un panorama contrasté.

Un seul élément rassemble les différentes populations hennuyères: aucune n’a été épargnée par les crises économiques. Avec pour conséquences: fermetures d’usines, paupérisation de la population et, bien sûr, de nombreuses incertitudes au sein des ménages. Là-bas plus qu’ailleurs, les candidats acquéreurs se montrent donc nettement plus prudents et plus lents dans le processus de réflexion relatif à un achat immobilier.

En 2016, le Hainaut a réalisé 9,9% des transactions enregistrées en Belgique, ce qui représente une perte de 0,9 point par rapport à 2015. Il n’empêche que le Hainaut reste la province wallonne au sein de laquelle il y a eu le plus de transactions immobilières, suivie par la province de Liège avec 8,7%.

En ce qui concerne l’évolution des prix de l’immobilier, on séparera, par facilité, le Hainaut en deux: le Hainaut oriental (avec Charleroi et Mons) et la Wallonie picarde.

Maisons: des prix stables à l’est, en légère hausse à l’ouest

Hainaut oriental

Le prix moyen d’une maison dans le Hainaut oriental est resté stable entre 2015 et 2016. Il faut 135.639 euros en moyenne pour acquérir une maison mitoyenne ou semi-mitoyenne.

La maison deux façades traditionnelle est ce qui se trouve le plus sur le marché de Mons et de Charleroi. Le mot d’ordre pour ce type de bien est la stabilité. Depuis quelques années, les notaires de la région constatent que les prix évoluent peu, voire pas du tout.

Une nuance toutefois: dans les communes réputées plus populaires de Charleroi, les prix ont légèrement baissé. Les fermetures d’usines annoncées en 2016 ont sans doute eu un impact plus important sur le marché dans ces cités où la population est essentiellement ouvrière et a été fortement touchée par la crise.

Wallonie picarde

A l’inverse, en Wallonie picarde, le prix moyen d’une maison en Wallonie picarde a augmenté de 1,7% en 2016. Il faut désormais 164.442 euros en moyenne pour y acquérir une maison mitoyenne ou semi-mitoyenne standard.

Une maison en Wallonie picarde est en moyenne 16,2% plus chère que la moyenne en province du Hainaut. Et par rapport au reste du Hainaut, le prix moyen dans l’arrondissement de Tournai est de 21,2% plus élevé.

Cinq ville représentent à elles seules les deux tiers du nombre total des transactions de la Wallonie picarde: Lessines (7,8%), Comines (7,9 %), Ath (8,8 %), Tournai (19 %) et Mouscron (23,9 %).

Appartements: la rareté dope les prix en Hainaut oriental

• Hainaut oriental

Le prix moyen d’un appartement dans les arrondissements de Mons et de Charleroi est passé de 121.769 euros en 2015 à 132.323 euros en 2016, soit un bond de 8,7%.

Une des raisons de ce renchérissement est que la région du Hainaut oriental est avare en immeubles à appartements; il faut souvent se replier sur l’hyper centre de Mons ou de Charleroi pour trouver ce genre de bien «ancien» et financièrement abordable.

Wallonie picarde

Le prix moyen d’un appartement dans l’arrondissement de Tournai était de 150.521 euros en 2016, soit une nouvelle baisse de 9,1%, après celle enregistrée en 2015 (-2,96%).

Ce qui n’empêche que la Wallonie picarde connaît des prix de 11,3% plus élevés que dans l’ensemble du Hainaut et de 13,8% supérieurs aux prix enregistrés dans les arrondissements de Mons-Charleroi!

Les villas: l’ancien en état de mort clinique

• Hainaut oriental

Le prix moyen des villas dans les arrondissements de Charleroi et de Mons culmine à 251.029 euros, soit une chute de 5,1% par rapport à 2015.

Ici comme ailleurs, les villas n’ont plus la cote. Construites à des époques où le prix du pétrole et du gaz était bas, ces biens ne sont pas convenablement isolés et sont souvent équipés de systèmes de chauffage énergivores. Elles sont également éloignées des centres villes.

En revanche, les villas récentes se vendent au prix du marché, mais sont réservées à un public plus nanti.

Wallonie picarde

Totalement à contre-courant de la province, le prix moyen des villas en Wallonie picarde a augmenté de 17,4% après trois années de diminution. Avec un prix moyen de 292.969 euros, une villa dans l’arrondissement de Tournai coûte 13,1% de plus que dans le reste du Hainaut. Et en comparaison avec les arrondissements de Mons-Charleroi, une villa en Wallonie picarde est 16,7% plus onéreuse.

Les terrains: la taille fait la différence

• Hainaut oriental

Le prix moyen au m² d’un terrain à bâtir s’élève à 87,87 euros, soit une diminution de 0,7% par rapport à 2015. Aussi étonnant que cela puisse paraître, les terrains coûtent le même prix qu’en Wallonie picarde mais ils sont en moyenne un peu plus petits.

Wallonie picarde

Le prix moyen au m² d’un terrain à bâtir en Wallonie picarde s’élève à 87,67 euros, soit une progression de 7,8%.

On peut trouver à Mouscron, ainsi qu’à Dottignies et Herseaux, des terrains à un prix nettement plus élevé: de l’ordre de 150 euros le m².

Pour mémoire, le nombre de permis de bâtir pour de nouveaux logements a diminué de 19,6% en province de Hainaut, dans un contexte national pourtant marqué à la hausse (+16%), particulièrement  en Flandre où on a enregistré une progression de 31%!

 

 

 

Nous vous recommandons

L'Arabie saoudite veut construire une mégapole

L'Arabie saoudite veut construire une mégapole

L'Arabie saoudite a l'intention de construire au bord de la mer Rouge une mégapole qui servirait de nouvelle zone économique. L’investissement est estimé à plus de 423 milliards d'euros.[…]

15/11/2017 | InternationalPorts
Le piétonnier, pas à pas vers une plus-value du centre-ville

Le piétonnier, pas à pas vers une plus-value du centre-ville

Basf développe sa chimie de construction en Russie

Basf développe sa chimie de construction en Russie

Carrière La Boverie à Rochefort: des tests sous conditions strictes

Carrière La Boverie à Rochefort: des tests sous conditions strictes

Plus d'articles