Suivre La Chronique

Impact du Covid-19 sur le déroulement des chantiers (auto)routiers

Sujets relatifs :

, ,
Impact du Covid-19 sur le déroulement des chantiers (auto)routiers

© Dimitri Toebat

L’épidémie de Coronavirus et les mesures sanitaires prises par les gouvernements Fédéral et de Wallonie ont contraint les entreprises privées dans le domaine de la construction et les différents services publics à revoir leurs modalités de travail. C’est notamment le cas dans le domaine des chantiers (auto)routiers.
« Notre priorité est de préserver la sécurité des agents, tout en assurant la sécurité de tous dans les zones de chantiers. C’est pourquoi il faut un état des lieux clairs et prioriser certains travaux, comme le suivi de la signalisation des chantiers », a fait savoir Philippe Henry, ministre wallon de la Mobilité en charge des infrastructures. 
La SOFICO (Société de Financement Complémentaire des infrastructures) a également mis les dispositions nécessaires en place au sein de son personnel afin de pouvoir assurer sans la moindre défaillance, en temps et en heures, le paiement de toutes les factures qui lui sont adressées par les entreprises.

La plupart des chantiers à l’arrêt…

Actuellement, on recense 17 chantiers sur le réseau structurant. Cinq d’entre eux sont toujours à l’arrêt en raison de la période hivernale et ne doivent reprendre qu’au retour de conditions météorologiques favorables. Sur les 12 chantiers « actifs », au vu des mesures sanitaires prises par le Gouvernement Fédéral en raison de l’épidémie de Coronavirus, plusieurs entreprises ont décidé d’interrompre leur activité (excepté la surveillance et l’entretien de la signalisation de chantier) en raison de difficultés d’approvisionnement en matériaux et matériel, notamment en provenance de l’étranger, ou parce que les conditions de sécurité du personnel ne sont pas garanties (plusieurs collaborateurs dans les véhicules, proximité dans les locaux de chantiers,…)
La durée de ces différentes interruptions n’a pas encore été déterminée. Et il est déjà acquis que cette interruption de travail sur les chantiers entrainera inévitablement, dans la majorité des cas, un retard sur la fin annoncée des travaux, qui ne peut encore être défini actuellement.

… pendant que certains se poursuivent

Ceci étant, certains chantiers se poursuivent avec une activité fortement réduite dans le respect des règles de sécurité sanitaire exigées par le Gouvernement Fédéral. Il s’agit des chantiers sur la E42/A8 (création d’un giratoire à la sortie n° 35 Blandain/Hertain), sur la R9 (création d’un nouvel accès au ring et modification de la sortie « Palais des Expositions » à Charleroi) et sur la N50 (réhabilitation de la traversée de Ghlin).
 Des réunions ont lieu quotidiennement au sein des différentes entreprises en charge de ces travaux pour déterminer les possibilités d’assurer la continuité des activités sur les chantiers. Cette liste est donc susceptible d’être modifiée à tout moment.
 

Nous vous recommandons

L’immobilier côtier explose

L’immobilier côtier explose

La Fednot constate que les belges sont nombreux à vouloir acheter un appartement à la Côte. Sur les six premiers mois de 2021, le nombre de transactions a augmenté de 38,8% comparé à la même[…]

30/08/2021 | Côte belgeFednot
La Confédération Construction mène une campagne de vaccination gratuite sur les chantiers

La Confédération Construction mène une campagne de vaccination gratuite sur les chantiers

L’emploi en Belgique en hausse pour la première fois depuis la crise du coronavirus

L’emploi en Belgique en hausse pour la première fois depuis la crise du coronavirus

Le transport routier retrouve des couleurs après le coronavirus

Le transport routier retrouve des couleurs après le coronavirus

Plus d'articles