Suivre La Chronique

«Impulsion Logement»: premières esquisses d’une politique wallonne du logement

Sujets relatifs :

,
«Impulsion Logement»: premières esquisses d’une politique wallonne du logement

30.000 des 101.000 logements publics wallons ont déjà bénéficié d’une rénovation. Il faut donc poursuivre le travail.

La ministre wallonne du Logement, Valérie De Bue, a visité le Logis Tournaisien. Elle qui entend donner une réelle impulsion au logement wallon, se réjouit d’avoir pu, au cours de cette visite, confronter ses priorités aux besoins du terrain. Et notamment, les besoins en termes de rénovation énergétique auxquels doit répondre la réforme du secteur intitulée «Impulsion Logement».

Cette réforme s’appuie sur 4 piliers.

◊ La réforme locative

La ministre travaille actuellement sur une réforme du calcul des loyers. A ce jour, les locataires paient un loyer identique, que leur logement soit énergétiquement performant ou qu’il soit une véritable passoire énergétique. L’objectif de la réforme est de répercuter le gain énergétique à la fois sur le locataire, mais aussi sur la société de logement qui pourra ainsi réinvestir dans d’autres rénovations.

◊ Le schéma de développement régional

L’obligation actuelle de compter 10% de logements publics sur le territoire des communes est toujours d’actualité. Mais force est de constater que cette obligation ne colle pas à la réalité. Si toutes les communes wallonnes s’y conformaient, 67.000 logements publics devraient encore être construits en Wallonie. Un chantier colossal que la Région n’a pas les moyens de financer.

◊ La rationalisation du secteur

Valérie De Bue souligne également la complexité du paysage institutionnel en matière de logement. On comptabilise en effet 64 sociétés de logements d’utilité publique, la Société wallonne du Logement, la Société wallonne du Crédit social et le Fonds du Logement des Familles nombreuses. La volonté de la ministre vise donc à rationnaliser l’ensemble pour une meilleure efficacité au service du citoyen.

◊ Le Plan wallon d’investissement

Dans le cadre du Plan wallon d’investissement, ce sont pas moins de 755 millions d’euros  qui sont prévus sur 6 ans pour la création et la rénovation de logements publics ainsi que la mise en place d’aides à l’efficience énergétique dans les logements privés. Cela, avec des moyens publics mais aussi et surtout via une recherche de partenariats public-privé et des contacts avec la BEI, la BCE,…

Afin de connaître les besoins exacts en matière de création et de rénovation dans les logements publics, la ministre a également demandé que soit réalisé un inventaire au début de l’année 2018.

 

Nous vous recommandons

La Confédération Construction propose un plan de relance centré sur le Green Deal

La Confédération Construction propose un plan de relance centré sur le Green Deal

Pour relancer un secteur très touché par la crise du coronavirus, la Confédération Construction propose au gouvernement fédéral un plan de relance centré sur l’économie circulaire et[…]

Thomas & Piron rachète Thorel-Roucou

Thomas & Piron rachète Thorel-Roucou

La Confédération Construction monte au créneau pour soutenir les nouvelles constructions

La Confédération Construction monte au créneau pour soutenir les nouvelles constructions

Permis d’urbanisme accordé pour le tunnel de métro sous la gare du Nord

Permis d’urbanisme accordé pour le tunnel de métro sous la gare du Nord

Plus d'articles