Suivre La Chronique

Infrabel installe les premières traverses vertes d’Europe grâce au béton de soufre

Sujets relatifs :

, ,
Infrabel installe les premières traverses vertes d’Europe grâce au béton de soufre

© Benjamin Brolet

Le ciment dont est traditionnellement issu ces traverses (communément appelées «billes de chemin de fer») se voit remplacé par du soufre. Cela permet ainsi à Infrabel d’être le premier gestionnaire d’infrastructure ferroviaire en Europe à «verdir» les traverses.

Ces nouvelles traverses «vertes», les premières installées en Europe, sont constituées d’un nouveau matériau: le béton de soufre.  
L’avantage du soufre est triple: son cycle de fabrication émet jusqu’à 40% de CO2 en moins, le nouveau matériau créé est totalement recyclable, et habituellement vu comme un déchet de l’industrie pétrolière, le soufre est réutilisé.

Matériau d’avenir…à application réduite

La comparaison entre le ciment et le béton de soufre tourne à l’avantage du second: la production de ciment émet en effet beaucoup de CO2.  D’abord de par la nature de la réaction chimique de transformation du calcaire en ciment; ensuite parce que ce processus est très énergivore car il nécessite d’atteindre une température de 1400 degrés. Avec le béton de soufre, une température de 140 degrés suffit à modeler la traverse. La production de CO2 est ainsi fortement réduite (soit de 40%) passant de 75kg CO2/traverse à 45kg CO2/traverse.
Cette innovation permet donc de compenser, chaque année, l’équivalent de la production annuelle de CO2 de 100 ménages. Les traverses en béton de soufre sont, elles, totalement recyclables. En fin de vie ou endommagées, elles pourront être refondues pour former de nouvelles pièces.

© Benjamin Brolet
L’utilisation du béton de soufre ne pourra cependant pas être généralisée. Il ne pourra par exemple jamais être utilisé dans un secteur comme celui du bâtiment, compte tenu du fait qu’il fond à 140 degrés et a, de ce fait, une résistance au feu assez faible. Dans le domaine ferroviaire, il pourrait par contre trouver d’autres applications comme, par exemple, dans la fabrication de bordures de quais.
 
Ces traverses en béton de soufre seront produites en série, dès août 2021, par la firme «De Bonte». Les traverses vertes seront produites à raison de 25.000 pièces par an pendant 8 ans sur un site de Baudour, dans la région de Mons, jusque-là spécialisé dans la fabrication de traverses utilisées dans des aiguillages.
 

Nous vous recommandons

Un projet de recyclage unique en Europe vise à favoriser le transport fluvial

Un projet de recyclage unique en Europe vise à favoriser le transport fluvial

Saint-Gobain, en collaboration avec l’intercommunale de déchets Imog, New West Gypsum Recycling, Multimodaal.Vlaanderen et Rebel, lance un projet pilote en vue du transport de plaques de plâtre usagées par voie fluviale[…]

09/07/2021 | RecyclageTransport
La construction passera-t-elle à côté de la relance économique?

La construction passera-t-elle à côté de la relance économique?

Les secteurs de la peinture et de l’isolation toujours en difficulté

Les secteurs de la peinture et de l’isolation toujours en difficulté

La poussière de silice cristalline est cancérigène: protégez-vous!

La poussière de silice cristalline est cancérigène: protégez-vous!

Plus d'articles