Suivre La Chronique

Ivoz-Ramet, nouvelle écluse de taille

Sujets relatifs :

, ,
Ivoz-Ramet, nouvelle écluse de taille

null

Le ministre wallon des Travaux publics en charge des voies navigables, Maxime Prévot, la Sofico et la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques du Spw ont inauguré la nouvelle écluse à grand gabarit du site d'Ivoz-Ramet à Flémalle.

Le site éclusier vient de se voir doté d'une toute nouvelle infrastructure de 225 mètres de long sur 25 mètres de large et d'une capacité de 9.000 tonnes (classe VIb) qui permet, en une seule man'uvre, le passage simultané de 2 convois de 4.500 tonnes ou de 4 bateaux de 2.000 tonnes, soit l'équivalent de 450 camions de 20 tonnes. Le remplissage et la vidange du bassin peuvent chacun s'effectuer en 7,5 minutes.

'Le site éclusier d'Ivoz-Ramet: une capacité plus que quintuplée grâce à l'écluse à grand gabarit de 9.000 tonnes.'

Auparavant, le site était composé de deux écluses qui ne permettaient plus de faire face à la densité croissante du trafic: une écluse de 136 mètres sur 16 mètres, d'une capacité de 2.000 tonnes, soit l'équivalent de 100 camions de 20 tonnes, qui est actuellement en cours de rénovation, et une plus petite écluse de 55,5 mètres sur 7,5 mètres, hors service, qui a été démolie.

Haute fréquentation

Avec environ 12 millions de tonnes de marchandises par an, le site d'Ivoz-Ramet est le plus fréquenté de Wallonie. Ce trafic, en constante augmentation, est estimé à 21,8 millions de tonnes à l'horizon 2020. La modernisation des installations était donc indispensable pour supprimer ce goulet d'étranglement sur le réseau fluvial wallon entre Namur et les Pays-Bas ou Anvers. Elle permettra non seulement de diminuer le temps d'attente des bateliers, mais aussi d'augmenter de manière conséquente la capacité du site éclusier, qui se voit multipliée par plus de 5 (de 2.000 à 11.000 tonnes).

Pour le ministre Prévot, il est essentiel de développer la voie d'eau pour favoriser le report modal du réseau routier vers la voie fluviale qui présente des avantages indéniables et avérés. C'est dans cette optique qu'il a intégré le développement des voies d'eau dans le «Plan Infrastructures» à venir.

Report modal

Selon des études socio-économiques réalisées par le bureau Stratec, la nouvelle écluse d'Ivoz-Ramet devrait permettre de reporter à moyen terme 36.000 camions de 20 tonnes par an du réseau routier vers la voie fluviale; de diminuer les émissions de CO2, par report modal, de 8.000 à 10.500 tonnes par an à l'horizon 2020; de réaliser, au niveau européen, 5,25 millions d'euros de gains en coûts externes à la même échéance.

Les travaux du site d'Ivoz-Ramet, qui ont débuté en 2008, ont également porté sur l'aménagement des avant-ports, sur l'installation d'un nouveau poste de commande, d'un pont mobile, d'une vis hydrodynamique visant à compenser la consommation électrique du site et d'une échelle permettant aux anguilles de franchir le barrage. Un approfondissement de la partie du bief entre Ivoz-Ramet et Seraing sera réalisé pour permettre la navigation de 3,4 mètres d'enfoncement.

Le coût de ces travaux est de 80 millions d'euros (Htva). Dans ce total, 20% sont financés par l'UE dans le cadre du Réseau-transeuropéen de transport et le par la Sofico, maître d'ouvrage du chantier, avec l'aide d'un prêt de la Banque européenne d'investissement à concurrence de maximum la moitié de l'investissement.

La Sofico réalise ce chantier en collaboration avec son partenaire technique, la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques du Spw, maître d''uvre du chantier. Ce dernier fait aussi partie de la politique de mise à grand gabarit des écluses de la Meuse moyenne. Ainsi, la mise à grand gabarit de l'écluse de Lanaye touche à sa fin et les études sont actuellement en cours pour réaliser celle d'Ampsin-Neuville.

Nous vous recommandons

Walterre suit les terres à la trace

Walterre suit les terres à la trace

L’arrêté du gouvernement wallon du 5 juillet 2018 relatif à la gestion et à la traçabilité des terres entrera officiellement en application le 1er novembre 2019. Sa gestion sera assurée par[…]

01/10/2019 | EnvironnementJuridique
Le Gouvernement wallon appelé à une action volontariste et ambitieuse en matière de rénovation des bâtiments

Le Gouvernement wallon appelé à une action volontariste et ambitieuse en matière de rénovation des bâtiments

DPR wallonne: la construction en première ligne

DPR wallonne: la construction en première ligne

Pefc Belgium appelle à participer à la révision de ses standards de gestion forestière durable

Pefc Belgium appelle à participer à la révision de ses standards de gestion forestière durable

Plus d'articles