Suivre La Chronique

Joyau de l’architecture tertiaire, le nouvel immeuble Quartz a déjà trouvé preneur

Sujets relatifs :

,
Joyau de l’architecture tertiaire, le nouvel immeuble Quartz a déjà trouvé preneur

Conçu à l’aide du BIM, le bâtiment Quartz sera pourvu de façades intégralement vitrées et offrira plus de 9.000 m² de bureaux sur huit étages. (© Cofinimmo)

Cofinimmo, l'Association européenne de libre-échange, l’Efta Surveillance Authority et le Financial Mechanism Office ont signé un accord par lequel ces institutions deviendront usufruitières de la totalité de l'immeuble de bureaux Quartz. L’accord prendra effet après la fin des travaux, prévue pour 2020, et aura une durée de 15 ans.

Le site, situé avenue des Arts, au centre de Bruxelles, comportait historiquement un bâtiment loué pendant près de 20 ans à la Régie des Bâtiments. Après la libération de l’immeuble, en janvier 2017, celui-ci a été démoli pour ériger une nouvelle construction qui occupera une place centrale sur l’avenue des Arts. Le nouveau projet, pour lequel un concours d'architecture a été organisé, a été entièrement conçu à l’aide du programme de Modélisation des données du Bâtiment (BIM). Basé sur une architecture transparente, le bâtiment sera pourvu de façades intégralement vitrées, donnant notamment une vue sur le jardin intérieur depuis la rue Joseph II.

Quartz offrira près de 9.200 m² de bureaux modernes et modulables, répartis sur huit étages. A noter que les étages auront une hauteur inhabituelle (trois mètres), permettant aux utilisateurs de profiter au maximum de la lumière du jour. Une terrasse sera également aménagée sur le toit.
Cofinimmo vise l’obtention d’un certificat Breeam «Excellent» (déjà obtenu pour la phase de conception de l’immeuble). Le bâtiment respectera non seulement la réglementation sur la performance énergétique de 2015, mais également les exigences supplémentaires en termes de qualité et de durabilité définies par Cofinimmo pour ses projets de construction, de rénovation et de réaménagement.
Le coût des travaux est estimé à 24 millions d’euros.
 

Nous vous recommandons

Immobilier: après la pluie, le beau temps?

Immobilier: après la pluie, le beau temps?

Le baromètre de la Fédération du Notoriat (Fednot) montre que le marché immobilier a non seulement souffert de la crise du coronavirus, mais également de la suppression du woonbonus en Flandre. Le marché[…]

09/07/2020 | BelgiqueFednot
Augmentation spectaculaire des permis de bâtir

Augmentation spectaculaire des permis de bâtir

Le prix des maisons belges en chute libre

Le prix des maisons belges en chute libre

Baloise Insurance investit dans un outil d’évaluation des frais de rénovation

Baloise Insurance investit dans un outil d’évaluation des frais de rénovation

Plus d'articles