Suivre La Chronique

Kielsteg, le nouveau concept constructif bois qui monte

Sujets relatifs :

Kielsteg, le nouveau concept constructif bois qui monte

Le panneau Kiesteg est adapté  à la construction de toits et de plafonds de portée libre de 6 m à 27 m! (© Kiesteg)

Lamcol a longtemps été reconnu comme l'un des plus importants spécialistes du lamellé-collé avant de se diversifier en se tournant vers le CLT (cross laminated timber, des panneaux en bois massif). C'est d'ailleurs avec du CLT que Lamcol a édifié ce qui est, à ce jour, le plus haut immeuble à structure bois du pays (rez+4), à Mont-sur-Marchienne.

L'entreprise propose depuis peu un tout nouveau concept: le panneau Kielsteg. Le fabricant autrichien Kielsteg, à l'origine de ce concept, cherchait un distributeur pour l'Ouest susceptible de devenir à terme fabricant sous licence, le choix est tombé sur Lamcol et son bureau d'études devenu depuis le distributeur exclusif de ce système constructif pour la Belgique, la France, le Luxembourg et l'Angleterre.

A l'occasion du Carrefour International du Bois qui se déroulait du 1er au 3 juin dernier, le Kielsteg a d'ailleurs fait un tabac et Philippe Courtoy, directeur de Lamcol, s'est retrouvé rapidement à court de documentation'

Disposant d'un agrément technique général, ce panneau innovant est adapté pour la construction de toits et de plafonds de portée libre de 6 m à 27 m. C'est la première fois qu'un tel procédé en bois permet de telles portées. C'est également un concept qui se distingue par un bilan carbone particulièrement bas. En effet, il ne s'agit pas ici de bois massif mais plutôt d'une structure alvéolaire où il y a plus de vide que de matière, ce qui a pour avantage d'économiser la matière première.

Ce nouveau concept constructif a déjà remporté plusieurs prix européens dont le Materialpreis 2015 et l'Inventum Awards 2015.

L'apport technique du Kielsteg

Aujourd'hui, le marché du Kiesteg est estimé à 120.000 m2. Après l'Autriche et la Suisse, l'Allemagne emboîte le pas, et le Benelux, via Lamcol, dispose donc de quelques références comme depuis l'année dernière un centre commercial en béton couvert par 2.000 m2 de Kielsteg. Selon Philippe Courtoy, au-delà de 18 cm de CLT, le Kielsteg est une bonne alternative en toiture ou plancher. Les complexes de dalles font entre 22 et 80 cm de haut, les plus minces sont nervurées en Triply, les autres en OSB. Les panneaux longue portée de largeur 120 cm disposent sur chant de joints intumescents pour des attestations de performance REI30 et REI60. En Allemagne, le Kielsteg dispose d'une Zulassung valable jusqu'en 2018. Un agrément technique européen devrait tomber l'an prochain.

Le Kielsteg, une option technique pour la construction bois de grande hauteur' «Eventuellement à cause de sa légèreté pour les planchers supérieurs, à condition que les planchers ne reprennent pas des charges de structure», explique-t-on chez Lamcol.

Nous vous recommandons

Deschacht Conduites utilitaires fournit des tubes d’enfoncement en PRV pour le fonçage horizontal sous la chaussée de Lille près de Tournai

Publireportage

Deschacht Conduites utilitaires fournit des tubes d’enfoncement en PRV pour le fonçage horizontal sous la chaussée de Lille près de Tournai

Que faire lorsque des conduites de gaz et d'électricité doivent traverser une route très fréquentée ? Vous adoptez le principe du « no-dig » et vous passez au-dessous avec des tuyaux de refoulement. Le spécialiste de l’égouttage Rio-Construct,[…]

19/05/2021 |
E. Victor-Meyer, des activités diversifiées mais un seul mot d’ordre: l’excellence

E. Victor-Meyer, des activités diversifiées mais un seul mot d’ordre: l’excellence

GoodBuilders, une autre manière d’aborder le recrutement pour les entreprises de construction

GoodBuilders, une autre manière d’aborder le recrutement pour les entreprises de construction

Protect: mieux vaut prévenir que guérir

Protect: mieux vaut prévenir que guérir

Plus d'articles