Suivre La Chronique

L'architecture turque en perspective

L'architecture turque en perspective

null

Alors que le festival Europalia Turquie bat son plein, le Civa (Centre international pour la Ville, l'Architecture et le Paysage) à Bruxelles s'associe au volet architectural de cette manifestation 'via l'exposition «Archétypes. L'architecture en Turquie à travers les siècles». De quoi combler toutes les curiosités.

Des premières colonies de peuplement à aujourd'hui, l'histoire de l'Anatolie a été marquée par de nombreuses transformations, reprises, réappropriations. Cette dynamique et ce dialogue entre passé et présent se reflètent dans l'histoire de son architecture dont les éléments archétypaux (la tente, la tour-minaret, la colonne, le caravansérail,') traversent le temps et se manifestent encore dans de nombreuses réalisations contemporaines.

L'exposition propose une lecture inédite et comparative de l'histoire architecturale turque en lien avec des projets contemporains à travers plusieurs études de cas, une balade ans différentes régions et époques, le tout illustré de maquettes, plans, photos et films.

Bien que les monuments turcs qui ont résisté aux outrages du temps sont, pour la plupart, des symboles du pouvoir religieux ou politique, il ne fait aucun doute que leurs bâtisseurs vouaient une grande dévotion à leur art. L'étude de la géographie architecturale turque ne permet aucune narration exhaustive ou linéaire, confirmant par là son qualificatif de «mosaïque des peuples». En effet, les premières traces sumériennes, hittites, grecques et romaines côtoient les couches urartéennes, byzantines, seldjoukides et ottomanes, tout en intégrant des apport culturels des contrées avoisinantes.

De plus, depuis sa création en 1923, l'Etat turc moderne a embrassé, au cours du siècle dernier, les modèles modernistes et postmodernistes de l'architecture mondialisée. La jeune République a ainsi bénéficié de l'apport des maîtres d''uvre européens invités par les autorités turques à participer à la construction du nouvel Etat, auxquels se sont joints des architectes allemands fuyant le nazisme.

Les apports occidentaux à l'architecture turque sont visibles dès la moitié du XIXe siècle. Et pour cause: la profession d'architecte, jusque là réservée aux musulmans membres de la loge Hâssa des architectes impériaux, s'ouvre alors aux Levantins, formés en Europe, qui créent de ce fait la première fusion entre les styles locaux et occidentaux. Ce qui conduit à une synthèse entre archétypes régionaux et vocabulaire international, une combinaison rare en Orient qui peut aussi s'expliquer par le fait que la Turquie n'a pas été sujette au colonialisme.

Des steppes à la mégapole Istanbul

De même, au fil de leurs pérégrinations depuis les steppes d'Asie centrale, les peuplades turques ont adopté au cours des siècles diverses techniques de construction. La sédentarisation progressive de ces peuplades en Anatolie, les échanges avec la Route de la Soie, l'essor de l'imprimerie, la Renaissance ont également influencé l'architecture. Tout comme la diffusion de divers traités d'optique qui sont à la base du développement de la perspective dans l'architecture européenne. Mais, alors que l'architecture occidentale s'est appuyée sur la perspective et la projection, l'architecture orientale s'est, quant à elle, basée sur une codification des tracés. Les monuments reflètent une mise en trois dimensions de motifs géométriques complexes.

L'exposition retrace aussi la période ottomane, la plus faste, n'oublie pas l''uvre prolifique ' près de 400 édifices - et la figure dominante de l'architecte Sinan (XVe et XVIe siècles) qui, encore aujourd'hui, figure dans le discours architectural en Turquie. Ses influences bilatérales l'ont notamment mené à expérimenter les dômes à grande portée.

'L'étude de la géographie architecturale turque ne permet aucune narration exhaustive ou linéaire, confirmant par là son qualificatif de «mosaïque des peuples».'

Enfin, l'architecture moderne turque est notamment abordée par deux personnages incontournables, Sedad Hakki Eldem et Turgut Cansever. Le premier a notamment rencontré Le Corbusier et Auguste Perret, mais a été particulièrement marqué par l'architecte américain Frank Lloyd Wright. Tout en menant une carrière féconde, il a réalisé d'innombrables croquis et dessins de la maison traditionnelle turque. Quant au second, il a suivi un parcours plus singulier puisqu'il a réfuté les dogmes d'un monde hyper rationalisé pour s'engager dans une quête spirituelle à travers son 'uvre. Celle-ci est empreinte d'influences locales, auxquelles s'ajoute une lecture théologique de l'Islam en lien avec l'espace. Bref, l'héritage de Sedad Hakk' Eldem et de Turgut Cansever a laissé son empreinte sur de nombreuses pratiques architecturale en Turquie.

Pour ce qui est de l'architecture contemporaine, la majeure partie des agences se trouvent à Istanbul. L'exposition s'est concentrée sur de petites et moyennes agences ayant bâti leur renommée au gré de concours d'architecture ou de projets à caractère public. Tout comme pour leurs prédécesseurs, la multiplicité des démarches et des styles de cette nouvelle génération démontre, une fois de plus, l'inexistence des frontières en architecture, pratique qui, selon Ludwig Mies van der Rohe, serait «l'authentique champ de bataille de l'esprit humain».

«Archétypes. L'architecture en Turquie à travers les siècles».

Jusqu'au 31 janvier 2015

Au Civa, rue de l'Ermitage 55 à 1050 Bruxelles

Heures et conditions: www.civa.be.

Nous vous recommandons

Le Belgian Civil Drone Council pour défendre les intérêts du secteur belge des drones

Le Belgian Civil Drone Council pour défendre les intérêts du secteur belge des drones

Le secteur des drones connaît un énorme succès dans le monde entier, y compris dans notre pays. Afin de soutenir le développement de ce secteur, une plateforme de consultation nationale a été[…]

25/05/2019 | Industrie Drone
Cinq entreprises investissent dans une chaire en génie hydraulique côtier

Cinq entreprises investissent dans une chaire en génie hydraulique côtier

Climotion®: ventilation en douceur

Climotion®: ventilation en douceur

Newton II, parc pour Tpe et artisans

Newton II, parc pour Tpe et artisans