Suivre La Chronique

L’économie circulaire, créatrice d’emplois et résistante aux crises

Sujets relatifs :

, ,
L’économie circulaire, créatrice d’emplois et résistante aux crises

En Belgique, la filière de l'économie circulaire représente 262.000 postes, soit 7,5% de l’ensemble des emplois du pays.

Une enquête réalisée par VITO et par le Vlaanderen Circulair menée durant la première vague de la pandémie de coronavirus révèle la résistance des entreprises circulaires aux pénuries par rapport aux entreprises linéaires. 

Cette enquête a démontré que 66% des entreprises circulaires en Flandre n’ont pas été affectées par une pénurie de matières premières et de pièces détachées, par une baisse de la demande ou du financement. A titre de comparaison, seulement 2% des entreprises linéaires ont déclaré ne pas subir de pénurie.

Des emplois directs et indirects issus de l’économie circulaire

Cette étude démontre également la capacité de l’économie circulaire à générer de nouveaux emplois. Ces dernières années, l’emploi issu de l’économie circulaire a augmenté deux fois plus vite que dans la filière dite «classique». En Belgique, il représente 262.000 postes, soit 7,5% de l’ensemble des emplois du pays. 

Cette propension de l’économie circulaire à créer des emplois vient du fait que les processus non-durables d’exploitation et de production sont remplacés par le recyclage, l’entretien et la réparation, qui demandent plus de travail. Il est certain que des emplois disparaîtront dans les secteurs-non durables (comme l’exploitation minière et les combustibles fossiles), mais la transition créera également de nouveaux emplois qui n’existent pas encore actuellement.

Enfin, des emplois seront également créés de manière indirecte. Que cela soit dans la logistique en vue de maintenir le fonctionnement du circuit, dans l’enseignement où de nouvelles compétences seront enseignées, ou dans les administrations publiques où sont gérées les chaînes de déchets.
 

Nous vous recommandons

Besix annonce la clôture du financement du projet Waste-to-Energy de Dubaï

Besix annonce la clôture du financement du projet Waste-to-Energy de Dubaï

Cette usine de valorisation énergétique des déchets est l'une des plus grandes au monde. Issue d’un partenariat public-privé de 1,2 miliard de dollar, elle a été commandée par Dubaï[…]

21/06/2021 | Besix Dubaï
Des habitations sans carbone en 4 étapes

Des habitations sans carbone en 4 étapes

Recherche un Facilitateur Quartiers Durables

Recherche un Facilitateur Quartiers Durables

L’industrie cimentière belge s’engage à atteindre la neutralité carbone en 2050

L’industrie cimentière belge s’engage à atteindre la neutralité carbone en 2050

Plus d'articles