Suivre La Chronique

L’immobilier côtier explose

Sujets relatifs :

, ,
L’immobilier côtier explose

© Benoît Deniaud

La Fednot constate que les belges sont nombreux à vouloir acheter un appartement à la Côte. Sur les six premiers mois de 2021, le nombre de transactions a augmenté de 38,8% comparé à la même période en 2019. 

Cette augmentation est de 47,5% si l’on compare les 6 premiers mois de 2020 à ceux de 2021, mais ce chiffre est évidemment moins représentatif au vu de l’épidémie de coronavirus survenue au mois de mars 2020.
 
«L'augmentation de l'activité immobilière sur la Côte est plus importante que pour l'ensemble de la Belgique, où l'augmentation par rapport à 2019 n'est "que" de 16,7 %. La forte augmentation des transactions à la Côte est liée au coronavirus. D'une part, les personnes qui veulent acheter une seconde résidence sont moins intéressées par l'immobilier à l’étranger, et d'autre part, de nombreux investisseurs veulent sécuriser leurs liquidités en investissant dans l'immobilier», analyse le notaire ostendais Bart van Opstal.

Des prix en hausse raisonnable

Si l’activité a connu une augmentation spectaculaire, les prix ont augmenté de manière nettement moins importante. Le prix moyen d’un appartement à la Côte durant les six premiers mois de 2021 est de 299.030 euros, soit une augmentation de 4,1% par rapport à 2020.
 
En 5 ans, le prix moyen d’un appartement a augmenté de +9,3% en tenant compte de l’inflation sur cette période. Cette évolution est inférieure à celle des appartements au niveau national (+13,4% après inflation). «Le marché immobilier de la côte est en fait à deux vitesses : les prix des appartements neufs augmentent en raison de la forte demande et de la hausse des coûts de construction. Les prix des appartements plus anciens ne suivent pas cette hausse et ont même tendance à baisser. Ces deux tendances se compensent partiellement», explique le notaire ostendais.
 

Nous vous recommandons

Deux immeubles de bureaux anversois rachetés par La Française Real Estate Managers

Deux immeubles de bureaux anversois rachetés par La Française Real Estate Managers

La Française Real Estate Managers (REM), agissant pour le compte d'un fonds collectif en immobilier, a acquis auprès de CORES Development 100 % des actions de Rocaille NV, société détenant deux immeubles de[…]

18/11/2022 | Non-résidentiel
Un ancien hôtel bruxellois bientôt reconverti en un complexe résidentiel

Un ancien hôtel bruxellois bientôt reconverti en un complexe résidentiel

Caractères, nouveau projet résidentiel de 120 logements de haut standing à Luxembourg

Caractères, nouveau projet résidentiel de 120 logements de haut standing à Luxembourg

Le redéveloppement de deux anciens immeubles de la Commission Européenne approuvé

Le redéveloppement de deux anciens immeubles de la Commission Européenne approuvé

Plus d'articles