Suivre La Chronique

L’immobilier industriel a le vent en poupe

Sujets relatifs :

, ,
L’immobilier industriel a le vent en poupe

Les plus importantes transactions logistiques sont des investissements par des occupants dans leurs propres biens, comme Van Marcke à Menin (83.000 m²).

© Van Marcke

Le promoteur JLL fait le point sur le marché immobilier industriel en Belgique au terme de la première moitié de l’année. Il en ressort que le marché logistique ainsi que le marché semi-industriel performent bien. Le tout grâce à un marché boosté par les grandes transactions de propriétaires/occupants, un climat économique plus favorable ainsi qu’un regain de confiance du côté des entrepreneurs.

Commençons par la logistique. Pendant la première moitié de l’année 2017, 24 transactions logistiques ont été enregistrées pour un volume total de 412.000 m². Le volume se situe 35% au-delà de la moyenne sur 5 ans pour le premier semestre, mais 25% plus bas qu’en 2016 qui était, il est vrai, une année exceptionnelle dans ce secteur.

126.000 m2 livrés

A ce jour, 126.000 m² ont été livrés en 2017. Il y a actuellement 23 grands projets logistiques en cours de construction pour un volume total de 674.000 m², dont 500.000 m² seront livrés cette année, ce qui portera le volume total des nouveaux espaces logistiques en 2017 à  630.000 m², presque le double de la moyenne annuelle sur les 5 dernières années!

L’immobilier logistique à la hausse, le semi-industriel aussi

Le marché semi-industriel reste, lui aussi, sur la bonne voie avec un volume transactionnel de plus de 555.000 m², soit 19% au-dessus de la moyenne sur 5 ans pour la première moitié de l’année. Depuis la mi-2016, 1,2 million de m² d’espaces semi-industriels a ainsi été pris en occupation, 10% de plus qu’au cours des 12 mois précédents. Certes, en comparaison avec la première moitié de 2016, le marché a enregistré 3% de transactions en moins (311 contre 310 l’année passée), mais le volume se situe 2% au-dessus, ceci équilibrant cela. A noter que la reconversion d’anciens bâtiments industriels en parcs modernes d’unités pour Pme permet de faire face à la forte demande.

Enfin, les loyers prime pour le marché semi-industriel restent stables et varient de 35 à 60 euros/m²/an pour les meilleures localisations dans le Brabant flamand en en Région bruxelloise. 

Le marché de l’investissement rythmé par la logistique

Cette année, le marché de l’investissement est principalement dominé par des parties belges du côté des acheteurs et par les investissements pour usage propre qui représentent presque la moitié du volume. Les plus grandes transactions d’investissement de ce début d’année concernent l’achat par Montea du centre de distribution européen de Carglass à Bilzen (45.000 m²) pour un montant de 25 millions d’euros, et l’acquisition du centre de distribution  de Rettig ICC à Lummen par WDP pour 17 millions d’euros.

Nous vous recommandons

La 4 façades détrônée par l’appartement

La 4 façades détrônée par l’appartement

L’appartement sera le type d’habitation le plus courant en Flandre à partir de 2020. Cette évolution fait écho à la demande démographique vu que les ménages d’une personne et les[…]

21/03/2019 |
Marché immobilier à Namur: tant le nombre de transactions que les prix restent élevés

Marché immobilier à Namur: tant le nombre de transactions que les prix restent élevés

Besix: construction d’un complexe résidentiel de 34.000 m2 à Lisbonne

Besix: construction d’un complexe résidentiel de 34.000 m2 à Lisbonne

Quartier Reyers under construction

Quartier Reyers under construction

Plus d'articles