Suivre La Chronique

L’UE adhère au projet éolien Northwest 2 au large des côtes belges

Sujets relatifs :

, ,
L’UE adhère au projet éolien Northwest 2 au large des côtes belges

La Banque européenne d’investissement (BEI) apportera son soutien à la construction du parc éolien Northwester 2 à 45 km des côtes belges via un prêt de 210 millions d’euros. Près de la moitié de ce montant sera garantie par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (Efsi), principal pilier du plan d’investissement pour l’Europe de la Commission Juncker. L’agence danoise de crédit à l'exportation EFK garantira les 100 millions restants. Le projet aura un coût total d’environ 642 millions d’euros.

Northwester 2 est le quatrième projet éolien soutenu par l’Efsi au large des côtes belges. Une fois achevé, ce parc de 23 turbines avec un diamètre du rotor de 164 mètres et produira environ 219 mégawatts (1), ce qui permettra de fournir de l’énergie verte à 220.000 familles belges. La construction devrait commencer en mai 2019 vu que les travaux sur les fondations doivent s’interrompre entre janvier et avril afin de ne pas déranger la reproduction des mammifères marins. Le projet devrait être inauguré en 2020. Lors de la construction, le chantier devrait créer plusieurs centaines d’années-personnes d’emploi et 20 postes permanents une fois opérationnel. Un nouveau type d’éolienne construit par MHI Vestas et d’une capacité nominale de 9,5 mégawatts y sera installé.

Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne chargé de l'Union de l'Energie, a tenu à souligner que «l’Union a été un précurseur en matière de renouvelable et, grâce à son cadre d’action qui offre sécurité et conditions adéquates aux investisseurs, le secteur européen des énergies renouvelables est parvenu à maturité. Ce nouveau parc éolien au large des côtes belges – disposant d’une dimension innovante et transfrontière forte – vient prouver une nouvelle fois à quel point nous sommes engagés à investir dans l’énergie de demain. Le renouvelable est non seulement une source d’énergie propre pour de nombreux foyers, mais il peut également créer un éventail d’emplois locaux et de débouchés commerciaux.»

(1) La concession aura 23 turbines avec une capacité de 9,5 MW chacune, donc 218,5 MW au total.

Nous vous recommandons

Lhoist et Engie signent un contrat d’électricité verte certifiée grâce à la blockchain

Lhoist et Engie signent un contrat d’électricité verte certifiée grâce à la blockchain

Lhoist est une entreprise spécialisée dans la production de chaux et l’extraction de minéraux. Avec Engie, elle a conclu un contrat d’énergie renouvelable de 8,4 MW produite par des éoliennes en mer[…]

04/01/2020 | Engie Blockchain
Transition énergétique: Elia et 50Hertz publient leur étude conjointe

Transition énergétique: Elia et 50Hertz publient leur étude conjointe

Du gaz de mine à l’électricité verte: Luminus, partenaire énergétique de Gazonor Benelux

Du gaz de mine à l’électricité verte: Luminus, partenaire énergétique de Gazonor Benelux

Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

Plus d'articles