Suivre La Chronique

L’utilisation temporaire vue comme un outil de développement urbain

Sujets relatifs :

, ,
L’utilisation temporaire vue comme un outil de développement urbain

© citydev.brussels

Le bouwmeester Kristiaan Borret et son équipe ont notamment pour mission de veiller à la qualité de l’espace en matière d’architecture, d’urbanisme et d’espace public sur le territoire de la Région Bruxelles-Capitale. En filigrane: soutenir l’ambition de Bruxelles en matière de développement urbain.

Dans cette optique, ils étudient diverses pistes et tendances qui jalonnent l’avenir de la ville. Parmi elles, l’occupation temporaire est un outil intéressant. Le tout est de le mettre en œuvre concrètement. Aussi, l’année dernière, le Bma et perspective.brussels ont-ils développé une étude juridique afin de mieux comprendre la législation en matière d’occupation temporaire et ses implications urbanistiques. L’objectif était donc de mieux comprendre les règles applicables et les lacunes en matière de permis, de normes, de sécurité incendie, etc., pour les bâtiments et les sites éventuellement disponibles pour une telle occupation.

Afin de réaliser ce travail de manière complète, différents acteurs ayant une expérience dans le domaine ont été invités à présenter leur expérience: quels obstacles sont rencontrés? Quelles solutions sont possibles? Des usagers de l’occupation temporaire et des maîtres d’ouvrages publics ont été réunis au sein de 3 ateliers durant lesquels ils ont pu réagir aux travaux de recherche préalablement effectués par Nicolas Bernard (Université Saint-Louis). Le résultat de cette confrontation consiste en une série de questions-réponses pouvant servir aux propriétaires comme aux usagers et disponibles sous la forme d’un mini-site online (voir le site www.bma.brussels.be).

Encourager l’occupation temporaire

L’expérience de ces ateliers ayant été positive, le Bma et perspective.brussels proposent de remettre le couvert en organisant de nouvelles sessions sur le sujet. Cette fois, le but est de travailler à une stratégie visant à stimuler davantage l’occupation temporaire sur le territoire régional.
Un nouveau workshop «2nd Life: l’occupation temporaire comme outil de développement urbain» est donc fixé au 4 décembre prochain. L’invité principal sera François Jegou qui expliquera comment, entre 2015 et 2018, il a mené le projet Refill dans 9 villes européennes telles que Athènes, Riga ou encore Nantes, afin d’optimiser l’utilisation des espaces vacants et de faire de l’occupation temporaire un catalyseur d’innovation. Il présentera également la feuille de route élaborée dans le cadre de Refill pour aider d’autres villes à utiliser ce concept comme un instrument à part entière du développement urbain.
A la suite de cette présentation, les acteurs de terrain seront amenés à épingler les forces et les faiblesses de la pratique bruxelloise dans ce domaine. Le but ultime sera de développer un plan d’action pour une meilleur utilisation temporaire des lieux bruxellois et d’identifier les sites les plus importants.

Cette rencontre, qui se penche assurément sur un des axes futurs de l’essor urbain, s’adresse, notamment, à toute personne active dans le domaine de l’occupation temporaire, porteuse de projet, propriétaire d’une surface disponible,… Pour y participer, les inscriptions se font via occupation-temporaire@perspective.brussels.

Nous vous recommandons

Troisième fablab orienté urbanisme et architecture à Bruxelles

Troisième fablab orienté urbanisme et architecture à Bruxelles

Après l’ouverture du cityfab 1 à Greenbizz au printemps 2018, suivi par le cityfab 2 fin 2018, le réseau de fablabs publics de citydev.brussels compte désormais un 3e atelier numérique dans la capitale.[…]

17/02/2019 | Ville de Bruxellesdigital
Un projet de 45 logements sociaux à la cité jardin du Val Maria

Un projet de 45 logements sociaux à la cité jardin du Val Maria

Le Bouwmeester va accompagner deux nouveaux projets à Ixelles et Molenbeek

Le Bouwmeester va accompagner deux nouveaux projets à Ixelles et Molenbeek

Feu vert pour l’extension du Parlement wallon

Feu vert pour l’extension du Parlement wallon

Plus d'articles