Suivre La Chronique

La Bei débloque 10 milliards d’euros en faveur du logement social, de l’énergie, de l’innovation et du développement urbain

La Bei débloque 10 milliards d’euros en faveur du logement social, de l’énergie, de l’innovation et du développement urbain

Le conseil d’administration de la Banque européenne d’Investissement vient d’approuver de nouveaux financements, d’un montant total de 9,8 milliards d’euros, pour 38 nouveaux projets destinés à renforcer les infrastructures et les investissements en Europe et ailleurs dans le monde.

Parmi les financements de nouveaux projets, déjà approuvés par les Etats membres de l’UE et la Commission européenne, figurent l’extension de réseaux mobiles à large bande en Grèce, la modernisation de réseaux de distribution d’électricité en Espagne et à Hambourg, ainsi que la remise en état de bâtiments publics, de logements sociaux et d’éléments du patrimoine culturel à Florence. Deux milliards d’euros seront également consacrés à la reconstruction post-séisme en Italie

La Banque a aussi donné son aval à de nouveaux projets destinés à appuyer des programmes de prêt de banques locales dans différents pays: Espagne, Portugal, Chypre, Hongrie, Pays-Bas, Irlande et Maroc. Ils soutiendront des investissements réalisés par des Pme et des Eti (entreprises de taille intermédiaire), ainsi que par des entreprises à finalité sociale. Par ailleurs, la Bei apportera pour la toute première fois son soutien financier à un investissement en PPP (partenariat public-privé) dans le logement social dans le cadre d’une nouvelle initiative menée en Irlande.

Investissements en faveur du climat

Plus d’un milliard d’euros de nouveaux financements ont en outre été approuvés en faveur d’investissements liés au climat, ce qui permettra de débloquer des investissements privés essentiels à la lutte contre le changement climatique, une priorité pour la Bei. «Le changement climatique est un des plus grands défis pour notre planète et pour les générations futures. Il y a dix ans, la Bei émettait la première obligation verte au monde. Le large éventail de projets approuvés aujourd’hui témoigne de ce rôle précurseur en faveur de l’action climatique et de l’engagement de longue date de la Banque à mobiliser des investissements liés au climat qui sont essentiels pour réduire les émissions», a déclaré Werner Hoyer, président de la Bei.

Parmi les nouveaux projets relatifs au climat approuvés ce jour, on peut citer des parcs éoliens dans les îles Canaries, des bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle en Scandinavie, le remplacement de centrales vétustes alimentées au fioul en Croatie, l’appui à des projets de petite dimension ayant trait aux énergies renouvelables aux Pays-Bas, un investissement dans la biomasse en France et des mesures d’efficacité énergétique dans des usines de pâte à papier en Finlande.

Enfin, la Banque a également donné son feu vert à la mise au point de semi-conducteurs de nouvelle génération, à l’innovation dans les technologies du verre ainsi qu’à la recherche dans le domaine des enzymes industriels et des micro-organismes.

Photo © Web Only

Nous vous recommandons

L’école d’Administration publique proposera l’e-learning dès septembre 2018

L’école d’Administration publique proposera l’e-learning dès septembre 2018

Sur proposition de la ministre de la Fonction publique, Alda Greoli, le Gouvernement wallon met en place des modules de formation en e-learning. N’ayant pas pour vocation de remplacer les formations en présentiel, l’e-learning[…]

Soutien aux écoles qui économisent l'énergie

Soutien aux écoles qui économisent l'énergie

Les communes rurales peuvent aussi être «smart & sustainable»

Les communes rurales peuvent aussi être «smart & sustainable»

La Ville de Bruxelles et le Patrimoine Mondial de l’Unesco

La Ville de Bruxelles et le Patrimoine Mondial de l’Unesco

Plus d'articles