Suivre La Chronique

La Cellule architecture de la FW-B lance deux nouveaux marchés

La Cellule architecture de la FW-B lance deux nouveaux marchés

Construit dans les années 1970 au sein d’un parc de 15 hectares, le site du centre culturel La Marlagne va subir une rénovation en profondeur. (© IDLM)

La Cellule architecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles lance deux nouveaux marchés, l’un pour la rénovation du centre culturel La Marlagne à Wépion et l’autre pour la reconstruction de l'école du Boutte à Grâce-Hollogne.

Le centre culturel La Marlagne promeut la culture par des actions allant d’un soutien aux acteurs culturels jusqu’à l’éducation permanente. Construit dans les années 1970 au sein d’un parc de 15 hectares, ce site se compose notamment d’un théâtre (environ 475 spectateurs), de 19 salles de séminaires, d’un réfectoire de 500 places, de logements (200 lits) et d’un parking (135 places). Afin de développer ses activités, il s’agit d’y entreprendre une série d’interventions architecturales et techniques. La mission comprendra: la rénovation prioritaire du théâtre (réaménagement de la salle, aménagement d’un bar, accessibilité PMR); la mise aux normes d’une partie du bâtiment (incendie, amiante, etc.); la réalisation d’un audit énergétique et l’aménagement des abords (parking, voiries et accès). Le budget des travaux prioritaires est estimé à environ 2,2 millions d’euros (Htva).
 
Le marché est passé par procédure concurrentielle avec négociation et publicité européenne. Les candidatures sont à introduire pour le 2 octobre 2019 au plus tard, sur la plateforme en ligne de la Cellule architecture. 

Démolition-reconstruction pour l’école Julie et Mélissa à Grâce-Hollogne

 

L’école Julie et Mélissa à Grâce-Hollogne va être démolie et reconstruite sur un site vierge de 78 ares dans le même quartier. (© Commune de Grace-Hollogne)
 
L’école Julie et Mélissa est l'école fondamentale du quartier du Boutte à Grâce-Hollogne. Les bâtiments actuels sont devenus trop petits et vétustes. Il s'agit de démolir l’école actuelle et de la reconstruire sur un site vierge de 78 ares dans le même quartier. La capacité de l’école sera portée de 110 à 250 élèves, passant de 4 à 10 classes. La surface-plancher totale à construire est estimée à 2.300 m² bruts. Quant aux abords à aménager (préau, cours, parkings), ils couvrent une surface de 1.800 m².
 
Le marché est passé par procédure concurrentielle avec négociation et publicité européenne. Les candidatures sont à introduire pour le 8 octobre 2019 au plus tard, sur la  plateforme en ligne de la Cellule architecture. 

 

Nous vous recommandons

Besix décroche un nouveau contrat de revalorisation des déchets à Dubaï

Besix décroche un nouveau contrat de revalorisation des déchets à Dubaï

Ce contrat Build Operate Transfer (BOT) a été conclu entre la municipalité de Dubai et Besix pour la construction et l’exploitation pendant 16 ans et demi des installations de production d’énergie[…]

24/01/2020 | EnvironnementBesix
Vinci s’engage sur l’environnement

Vinci s’engage sur l’environnement

Flandre: près de 50 millions d’euros pour une politique locale du logement

Flandre: près de 50 millions d’euros pour une politique locale du logement

UMons: d’un ancien couvent à une bibliothèque ultramoderne

UMons: d’un ancien couvent à une bibliothèque ultramoderne

Plus d'articles