Suivre La Chronique

La chimie, solutions durables

La chimie, solutions durables

null

Le 4e rapport de développement durable de la fédération sectorielle essenscia (industrie chimique, des matières plastiques et des sciences de la vie) illustre les progrès du secteur dans ce domaine sur la base de plus de 30 indicateurs et démontre que ses produits innovants apportent des solutions durables à de nombreux défis sociétaux.

En 2009, essenscia fut la première fédération belge à publier un rapport de durabilité définissant l'impact de la production industrielle sur le plan social, écologique et économique. L'édition 2015 comporte diverses nouveautés. C'est ainsi qu'essenscia a développé une méthodologie pour créer un nouvel indicateur qui mesure l'efficacité des ressources. En 8 ans (2005-2013), l'indice de production a progressé de 41% tandis que l'utilisation des principales matières premières que sont le pétrole, le naphte, la biomasse ou le gaz naturel a diminué de 8%. Autrement dit: le secteur produit plus avec moins de matières premières.

Autre nouveauté: le rapport intègre les objectifs de développement durable des Nations Unies, présentés en septembre dernier. Un lien entre les indicateurs du rapport et ces objectifs mondiaux a été établi chaque fois que possible. Petit tour d'horizon des indicateurs les plus marquants par thème.

People

L'emploi total des entreprises membres d'essenscia s'élève à près 250.000 personnes et demeure relativement stable avec environ 90.000 emplois directs et 145.000 emplois indirects. Leur part dans l'emploi manufacturier total a augmenté de 11,1% en 1980 à 18,1% en 2013. Près de la moitié des travailleurs (46%) possèdent un diplôme de l'enseignement supérieur.

'Sur le plan économique, le secteur est un pilier industriel qui apporte une valeur ajoutée de 16 milliards d'euros ou 32% de l'industrie manufacturière en 2013 en Belgique.'

L'emploi féminin augmente de manière structurelle et 43% des chercheurs de la chimie et des sciences de la vie sont des femmes. La sécurité et la maîtrise des risques sont une priorité absolue pour le secteur, ce qui se traduit par une baisse continue du nombre d'accidents du travail dans l'industrie chimique et des sciences de la vie qui sont moitié moins nombreux que dans le reste de l'industrie.

Planet

Le secteur est parvenu à dissocier l'augmentation de la production des émissions dans l'environnement. Depuis 1990 en effet, la production totale de cette industrie en Belgique a triplé, alors que la consommation énergétique n'a augmenté que de 37%, ce qui reflète une amélioration de l'efficacité énergétique. Au cours de la même période, les émissions de gaz à effet de serre par volume produit ont diminué de 80%. Depuis 1987, les émissions acidifiantes spécifiques du secteur ont été divisées par 20 et représentent à peine 3% de toutes les émissions en Belgique. Quant aux émissions organiques du secteur, elles ont diminué de 60% en 10 ans, un minimum historique. essenscia enregistre également des progrès en matière d'utilisation d'eau: moins de 9% de l'eau utilisée relève de l'eau de distribution ou d'eaux souterraines.

Prosperity

Sur le plan économique, le secteur est un pilier industriel qui a apporté une valeur ajoutée de 16 milliards d'euros ou 32% de l'industrie manufacturière en 2013 en Belgique. Avec près d'un tiers des exportations totales belges et une balance commerciale de 23 milliards d'euros, le secteur est aussi le champion des exportations. En dépit de la concurrence internationale accrue, la chimie et la pharma belges continuent à investir dans l'avenir. En 2013, les investissements ont dépassé les 2 milliards d'euros, à leur plus haut niveau depuis ces dix dernières années. De plus, avec 3,6 milliards d'euros, le secteur représente plus de la moitié des dépenses industrielles en R&D. Au cours de ces dix dernières années, les dépenses en R&D d’essenscia ont presque doublé. La Belgique occupe ainsi la 8e place dans le classement mondial du nombre de brevets par habitant et près d'un brevet par jour ouvrable est délivré dans notre pays (258 brevets en 2013).

Products

essenscia a ajouté un quatrième volet aux 3 piliers traditionnels du développement durable (People, Planet, Prosperity) sur l'usage responsable et durable des produits de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie dans la vie de tous les jours. De nombreux exemples illustrent combien les entreprises du secteur réalisent des innovations dans divers domaines tels que la construction durable, l'agriculture durable, la mobilité, la santé ou le bien-être. Le secteur mise également sur l'économie circulaire en valorisant de plus en plus les flux secondaires, en collectant, réutilisant ou recyclant les déchets. Le rapport est consultable en trois langues sur www.essensciaforsustainability.be.

Nous vous recommandons

Besix inaugure le Pont Princesse Héritière Mary au Danemark

Besix inaugure le Pont Princesse Héritière Mary au Danemark

Le Pont Princesse Héritière Mary, premier projet de Besix au Danemark, a été inauguré trois mois avant l’échéance prévue. L’administration danoise des ponts et chaussées[…]

Total lance la construction de sa 3e centrale solaire au Japon

Total lance la construction de sa 3e centrale solaire au Japon

Tivoli GreenCity triplement récompensé aux Green Solutions Awards

Tivoli GreenCity triplement récompensé aux Green Solutions Awards

De Watergroep veut puiser de l’eau potable en mer du Nord

De Watergroep veut puiser de l’eau potable en mer du Nord

Plus d'articles