Suivre La Chronique

La Confédération Construction fait rimer sécurité avec priorité

La Confédération Construction fait rimer sécurité avec priorité

La Confédération Construction a profité de son Forum qui ouvre traditionnellement Batibouw pour lancer sa nouvelle campagne visant à réduire drastiquement le nombre d'accidents de travail dans le secteur. Au cœur de cette campagne se trouve une charte que les entrepreneurs pourront signer sur www.safetymypriority.be, indiquant ainsi qu'ils donnent la priorité à la sécurité sur tous les chantiers et pour toutes les activités, ainsi qu'à un comportement sûr, tant de la part de leur propre personnel que de leurs sous-traitants ou de leurs partenaires.

Il faut savoir que le secteur déplore encore chaque jour 56 accidents de travail sur les chantiers ou sur la route de et vers ceux-ci et que les derniers chiffres font état de 12 décès par an sur les chantiers. «C'est inacceptable sur le plan humain, social et économique», affirme Paul Depreter, président de la Confédération Construction.

En 2017, 145.000 accidents de travail ont eu lieu en Belgique, dont 14.600 dans la construction. Autrement dit, le secteur est responsable de 10% des accidents de travail dans notre pays, même si ce chiffre est en baisse depuis quelques années. A l’inverse, les Pays-Bas, la Suède, l'Irlande et la Grande-Bretagne sont les pays européens qui enregistrent le meilleur score en matière de sécurité au travail.

Mais si l’objectif de réduire de moitié le nombre d'accidents de travail dans la construction doit être intégré dans la culture des entreprises elles-mêmes, c’est aussi l’affaire des responsables politiques. Dans cette optique, il importe de faire de la sécurité un critère essentiel dans tous les marchés publics, mais aussi un élément incontournable de l'enseignement construction, tant au niveau du secondaire que du supérieur. Le fait est que la sécurité est trop souvent vue comme un coût plutôt que comme un investissement. Une erreur de perception qui peut s’avérer funeste…
 

Nous vous recommandons

Un nouveau viaduc remplace le pont Morandi de Gênes: histoire d’un chantier exemplaire

Un nouveau viaduc remplace le pont Morandi de Gênes: histoire d’un chantier exemplaire

Le 14 août 2018, le pont Morandi de Gênes s’effondrait, causant la mort de 43 personnes et plongeant l’Italie dans la stupeur et la colère. Le 3 août 2020, soit près de deux ans plus tard, jour pour[…]

Le palais de justice de Gand se dote d’un système de scannage permanent

Le palais de justice de Gand se dote d’un système de scannage permanent

Mewa propose des vêtements professionnels pour l’été

Mewa propose des vêtements professionnels pour l’été

Des chantiers «connectés» pour construire mieux, plus vite et en toute sécurité

Des chantiers «connectés» pour construire mieux, plus vite et en toute sécurité

Plus d'articles