Suivre La Chronique

La consommation dans l’UE est au-dessus de l’objectif d’efficacité énergétique

Mis à jour le à

La consommation dans l’UE est au-dessus de l’objectif d’efficacité énergétique

L’UE s’est engagée à réduire sa consommation d’énergie de 20% par rapport aux projections d’ici à 2020. Cet objectif est également connu sous le nom d’«objectif d’efficacité énergétique de 20%». En d’autres termes,  l’UE  a  pris  l’engagement  de  parvenir  à  une  consommation  d’énergie  primaire  inférieure  ou  égale  à   1.483 millions de tonnes  équivalent  pétrole  (Mtep)  et  une  consommation  d’énergie  finale  inférieure  ou  égale  à 1.086 Mtep en 2020

La consommation d’énergie primaire dans l’UE, en 2016, s’écartait de 4% de l’objectif d’efficacité énergétique. Un niveau historiquement bas a été atteint en 2014 (1,7%, 1.509 Mtep). Au cours des deux dernières années, l’écart a recommencé à croître  pour  s’établir  à  4%  au-dessus  de  l’objectif  fixé  pour  2020,  avec  une  consommation  de 1.543 Mtep en 2016.

La consommation d’énergie finale dans l’UE a, quant à elle,  été de 1.108 Mtep en 2016, soit 2,0% au-dessus de l’objectif d’efficacité énergétique. Le niveau de consommation d’énergie finale le plus bas a également été enregistré en 2014 (1.063 Mtep, 2,1% au-dessous de l’objectif) et le plus élevé en 2006 (1.194 Mtep, 10% au-dessus de l’objectif). En 2015, l’UE avait atteint l’objectif d’efficacité énergétique de 1.086 Mtep mais, en 2016, la consommation est repassée au-dessus de l’objectif (2%).

Et finalement, la consommation intérieure brute d’énergie dans l’UE,  qui reflète la quantité d’énergie nécessaire pour satisfaire l’ensemble de la consommation intérieure, s’est élevée à 1.641 Mtep. Cela représente une baisse de 10,8% par rapport au niveau record de près de 1.840 Mtep enregistré en 2006, mais une augmentation de 6,1% par rapport au niveau de la décennie 1996-2006.

Alors que 19 Etats membres ont vu leur consommation d’énergie augmenter entre 1996 et 2006, seuls deux pays ont enregistré une hausse de celle-ci entre 2006 et 2016: l’Estonie (+13,4%, à 6,2 Mtep en 2016) et la Pologne (+3,2%, à 99,9 Mtep en 2016). Parmi les 26 Etats membres dans lesquels la consommation d’énergie a diminué, la Grèce (-23,6%), Malte (-22,5%) et la Roumanie (-20,2%) ont enregistré des reculs de plus de 20%.

 

 

Nous vous recommandons

Une brique dans le ventre, d’accord, mais plus verte

Une brique dans le ventre, d’accord, mais plus verte

La moitié des Belges considère qu’il est de la responsabilité de chacun d’adapter son cadre de vie à la problématique du climat. Pourtant une bonne partie des candidats bâtisseurs[…]

15/03/2019 |
9.600 foyers britanniques alimentés en énergie par du biométhane provenant des déchets

9.600 foyers britanniques alimentés en énergie par du biométhane provenant des déchets

Nouvelles primes «Energie» et «Rénovation »

Nouvelles primes «Energie» et «Rénovation »

10 milliards d'euros pour les technologies propres innovantes

10 milliards d'euros pour les technologies propres innovantes

Plus d'articles