Suivre La Chronique

La construction attire toujours plus d’indépendants

Sujets relatifs :

La construction attire toujours plus d’indépendants

La construction reste l’un des secteurs d’activité où on retrouve le plus de travailleurs indépendants.

La caisse d’assurances sociales Acerta a comparé ses chiffres sur les indépendants de 2017 avec ceux de 1987 pour observer l’évolution des professions indépendantes.

Il ressort que des professions qui existaient à peine en 1987 figurent, 30 ans plus tard, parmi les plus populaires; mais certaines choses ne bougent pas. Ainsi, les professions du commerce, de la construction, de l’horeca et du paramédical se taillent toujours la part du lion chez les indépendants.

13,4% des hommes indépendants actifs dans la construction

Si le secteur de la construction attirait déjà les indépendants il y a 30 ans, c’est toujours le cas aujourd’hui. En 1987, 5,5% des hommes indépendants étaient actifs dans la construction, ce pourcentage atteignait 13% en 2017. «Cette augmentation indique une évolution des employeurs/entrepreneurs qui recourent de plus en plus à des indépendants en sous-traitance. Par ailleurs, la construction est un secteur dynamique, il a ainsi âprement défendu le maintien de la législation d’établissement pour les professions de la construction, car il craint la concurrence de l’étranger», analyse Fabienne Evrard, directrice du service à la clientèle chez Acerta.

La consultance ou comment valoriser son expertise en tant qu’indépendant

Parmi les «nouveaux» métiers exercés en tant qu’indépendant, s’il y en a bien un qui a connu une véritable explosion ces dernières années c’est celui de consultant/freelance. Entre 1987 et 2017, le nombre de consultants a été multiplié par 11! Il n’y a pas seulement 11 fois plus de consultants qu’il y a 30 ans, ils représentent également 8,5 % des indépendants (contre… 0,7% en 1987).

«Il y a trente ans, si à la question «quelle profession exercez-vous?», vous aviez répondu «je suis consultant», votre interlocuteur vous aurait sans doute regardé d’un œil sceptique. Mais plus aujourd’hui. Tout le monde comprend de quoi il s’agit.» D’autant qu’on retrouve des consultants dans une multitude de secteurs d’activité, avec une prédominance dans certaines disciplines telles que les TIC (Technologie de l’information et de la communication), la finance et les médias, mais aussi de plus en plus dans des métiers en développement, comme gestionnaire de réseau, consultant en environnement, expert en mobilité, développeur de logiciels ou coordinateur de sécurité.»

Nous vous recommandons

Quatre grandes priorités pour la construction

Quatre grandes priorités pour la construction

La Confédération Construction appelle les partis politiques à s'atteler rapidement à l'élaboration d'un ambitieux accord gouvernemental. L'électeur a parlé et l'heure est[…]

08/06/2019 | Juridique
L’emploi indépendant, temporaire et partiel monte en grade

L’emploi indépendant, temporaire et partiel monte en grade

Passation d’acte par vidéoconférence: le notariat poursuit sa transition digitale

Passation d’acte par vidéoconférence: le notariat poursuit sa transition digitale

Croissance de 17,6% pour Fédérale Assurance

Croissance de 17,6% pour Fédérale Assurance

Plus d'articles