Suivre La Chronique

La construction bois, freinée par la méconnaissance des professionnels de l’immobilier

Sujets relatifs :

, ,
La construction bois, freinée par la méconnaissance des professionnels de l’immobilier

Aujourd’hui, la construction bois conjugue fiabilité, durabilité, technicité, sécurité et modernité. Sa grande faiblesse: les idées reçues et la méconnaissance de nombreux professionnels.

© Binom'Architecture/Stabilame

A la demande de l’UICB (Union française des industriels et constructeurs bois), le Groupe ESPI (École Supérieure des Professions Immobilières) a mené une enquête auprès de 364 professionnels de l’immobilier et étudiants en immobilier afin d’évaluer leur niveau de connaissance sur l’usage du bois dans la construction.

Alors que la construction bois est en plein essor, tant en France qu’en Belgique où elle représente 11% de parts de marché, il est étonnant de constater à quel point certains professionnels de l’immobilier, notamment des promoteurs, pêchent encore par ignorance en ce qui concerne le bois appliqué à la construction. L’enquête du Groupe ESPI aura au moins eu le mérite de mettre cette méconnaissance en lumière, ce qui lui permettra d’améliorer ses programmes de formation à destination des professionnels et futurs professionnels de l’immobilier.
Les question posées portaient sur l’écologie, l’économie, la technique, la sécurité, l’esthétique, etc. Et les réponses divergeaient radicalement selon que les personnes interrogées connaissaient les spécificités du bois ou pas du tout.

Ecologie

Bon, ça c’est acquis: la majorité des répondants pensent en effet que le bois est un matériau renouvelable, qu’il fait diminuer le bilan carbone de la construction et réduit les dépenses énergétiques. De plus, la construction en bois contribue à une bonne isolation thermique. En revanche, à la question «Pensez-vous que construire en bois contribue à la déforestation?», 65% des personnes qui s’intéressent à l’usage du bois dans la construction disent «non» alors que 65% de ceux qui ne s’intéressent pas à l’usage du bois affirment que «oui»…
Or une grande majorité des bois utilisés chez nous pour la construction provient d’Europe ou d’Amérique du Nord où la plupart des forêts sont gérées durablement.

Economie

Pour la plupart des interviewés, la construction en bois permet de construire plus vite. Cependant, le coût de construction est plus élevé et les coûts d’entretien plus importants. Le seul point de divergence entre ceux qui s’intéressent au bois dans la construction et ceux qui ne s’y intéressent pas, réside dans le fait que pour les premiers, la construction en bois a une durée de vie comparable à celle d’une construction avec d’autres matériaux (60% des sondés). Pour les autres (63%), la construction en bois a une durée de vie inférieure.
Pourtant, les nombreux exemples de constructions en bois plus que centenaires démontrent que si ce matériau est correctement mis en œuvre il peut parfaitement résister aux ravages du temps.

Technique

Les répondants, quels que soit leur degré de connaissance, pensent qu’on peut construire en bois à hauteur de R+5 et jusqu’à  R+8 et que l’offre de solution bois semble répondre aux besoins de l’immobilier.
Bien vu, sinon que le bâtiment en bois le plus haut du monde – la tour de Mjøst en Norvège – culmine à 85,4 mètres, soit 18 étages! Et la Tour Hypérion dont la construction vient de démarrer à Bordeaux, se déclinera sur 16 étages (55 mètres)…


Pour une majorité de professionnels de l’immobilier, un bâtiment en bois ne peut excéder 8 étages. Raté: la tour de Mjøst en Norvège atteint 18 étages et culmine à 85,4 mètres. (© Voll Arkitekter)

Sécurité

Les personnes qui s’intéressent au bois pensent qu’en cas d'incendie, le bois n’est pas plus dangereux qu'un autre matériau et qu’en zone sismique le bois est plus adapté que les autres matériaux (64%). Cependant, une majorité (53%) de ceux qui ne s’y intéressent pas pensent qu’en cas d'incendie le bois est plus dangereux et qu’en zone sismique il n’est pas plus adapté que les autres matériaux.
Pour rappel, les pompiers, eux-mêmes, privilégient les structures en bois qui se consument lentement, à l’inverse des structures métalliques qui fondent et s’effondrent subitement.
Et au Japon, où les tremblements de terre sont fréquents, la plupart des habitations unifamiliales sont à structure bois.
 

Nous vous recommandons

Avec Wood Shapers, CFE crée son département «Construction bois»

Avec Wood Shapers, CFE crée son département «Construction bois»

Preuve supplémentaire de l’engouement pour le bois comme moyen de réduire l’empreinte carbone des bâtiments, BPI Real Estate et CFE Contracting ont uni leurs efforts pour créer Wood Shapers, une entreprise[…]

18/02/2020 | ConstructionEnvironnement
Un pavillon en bois qui fait école

Un pavillon en bois qui fait école

Des façades-manteaux préfabriquées pour rénover notre bâti vieillissant

Des façades-manteaux préfabriquées pour rénover notre bâti vieillissant

Les candidatures pour les Fibres d’or 2020 sont ouvertes

Les candidatures pour les Fibres d’or 2020 sont ouvertes

Plus d'articles