Suivre La Chronique

La construction entre performances et incertitudes

Sujets relatifs :

, ,
La construction entre performances et incertitudes

L’heure du rapport annuel de la Confédération Construction a sonné. Comme chaque année, l’ouvrage est riche d’enseignements, tantôt alarmants, tantôt réjouissants. Sous l’angle purement chiffré, il apparaît clairement que la construction a nettement soutenu la croissance économique générale en 2016. Elle peut donc se targuer de belles performances, mais n’en est pas moins préoccupée par son avenir.

Les chiffres de l’Institut des Comptes nationaux (Icn) montrent qu’avec une croissance de 3,5%, la construction a largement soutenu la croissance économique générale de 1,2% l’an dernier. Néanmoins, le volume annuel d’activité ne croit plus au même rythme depuis le 2e trimestre 2016. L’extrapolation de cette évolution suggère une croissance de l’ordre de 1% cette année.

Vers une stabilisation du logement neuf

En termes d’activité, la construction de logements neufs a pu progresser de l’ordre de 5% en 2016, grâce à la hausse du nombre de logements autorisés en 2016 (+11%, toutes Régions confondues). Cette dernière provient exclusivement de la Flandre qui a affiché une hausse de 20% là où la Wallonie reculait de 11% et Bruxelles de 32%. L’apparente bonne tenue en Flandre est évidemment à mettre au crédit, comme en 2014, du renforcement des exigences Peb.

Exit l’effet Peb

Du coup, en 2017, l’effet Peb s’estompe et le nombre de logements autorisés devrait sensiblement reculer en Flandre. Il devrait, à l’inverse, rebondir à Bruxelles après deux années de recul (-60% au total). Et une légère reprise est attendue en Wallonie après un recul de plus de 10% en 2016. Au total, et tenant compte de l’importance de la Flandre dans le nombre global de logements autorisés en Belgique, celui-ci devrait reculer de l’ordre de 8% en 2017.

Le non-résidentiel neuf à nouveau en repli en 2017

En termes d’activité, la construction de nouveaux bâtiments non résidentiels a progressé de 5% en 2016. Cette évolution résulte, d’une part, de l’intensification des travaux d’achèvement du programme «Scholen van Morgen» (Ecoles de demain) en Flandre et, d’autre part, d’une augmentation du volume de nouveaux bâtiments à construire.

La situation est totalement différente pour 2017. «Scholen van Morgen» générera beaucoup moins de travaux et le volume de nouveaux bâtiments à construire sera lui aussi moins important qu’en 2016 car le nombre de permis dans ce domaine a fortement chuté au second semestre 2016 et les chiffres les plus récents ne montrent aucun signe d’un retour à une évolution plus favorable.

Dans ces conditions, l’activité du non-résidentiel neuf devrait connaître un recul relativement important cette année, de l’ordre de 2 à 3%.

Rénovation: vers une croissance moins soutenue

L’an dernier, la rénovation a progressé de 3% compte tenu de son habituelle dynamique propre et des travaux visant une meilleure sécurisation de divers bâtiments à la suite des attentats. Ce sous-secteur devrait maintenir sa progression en 2017, mais à un rythme (+1,8%) moins soutenu qu’en 2016.

Génie civil: vers une reprise

A la stagnation de 2016 devrait succéder une intensification cette année dans la perspective des élections communales de 2018. Ce serait déjà le cas cette année alors que ce sous-secteur est toujours affecté par un recul des investissements ferroviaires, mais bénéficierait aussi du démarrage des travaux du projet «Oosterweel». Compte tenu de ces éléments, on table ici sur une hausse de quelque 5% en 2017, d’autant que le carnet de commandes est de mieux en mieux rempli.

Stabiliser l’emploi reste un défi

Les chiffres de l’Icn montrent que l’emploi salarié construction a connu une quasi-stabilisation en 2016 (-0,2%), après trois années d’un recul de plus de 2% par an. L’emploi et l’activité affichent cependant un différentiel de croissance de 3,2% an au cours de la période 2015 (T4) – 2017 (T1).

En d’autres termes, si la situation concernant l’emploi salarié construction n’évolue pas, il faudrait que le secteur maintienne un rythme de croissance de 3,2% par an pour stabiliser ses effectifs.

Nous vous recommandons

La création du centre d’entreprises Wallonia US Gate va bénéficier d’un budget complémentaire

La création du centre d’entreprises Wallonia US Gate va bénéficier d’un budget complémentaire

Le Gouvernement de Wallonie a décidé d’octroyer un complément de près de 2 millions d’euros au projet Wallonia US Gate. Cette rallonge budgétaire vient s’ajouter à la subvention[…]

Matériaux de construction: 6 factures sur 10 payées en retard en 2021

Matériaux de construction: 6 factures sur 10 payées en retard en 2021

La construction durement touchée par la quatrième vague de coronavirus

La construction durement touchée par la quatrième vague de coronavirus

Le nombre de faillites en très légère baisse

Le nombre de faillites en très légère baisse

Plus d'articles