Suivre La Chronique

La construction entre relance et incertitudes

Sujets relatifs :

La construction entre relance  et incertitudes

null

Pour la première fois depuis plusieurs années, le secteur du bâtiment progresse dans tous les pays d'Europe. La croissance moyenne la plus élevée en 2016-2017 est attendue en Irlande et en Pologne. C'est en tout cas ce qui ressort des chiffres du bureau économique d'Ing.

Le secteur irlandais de la construction, par exemple, rattrape son retard après avoir vu ses activités se réduire de plus de la moitié entre 2008 et 2014. La construction de maisons et de complexes de bureaux neufs est le principal moteur de cette reprise. Le volume des constructions irlandaises pourrait toutefois pâtir de la baisse de la demande consécutive au Brexit. Vu l'intensité de ses relations commerciales avec le Royaume-Uni, l'Irlande est la plus exposée aux répercussions économiques du Brexit.

Ce dernier est en effet lourd de conséquences pour le secteur britannique de la construction. Avant le référendum, le bureau d'études Markit avait déjà observé un recul du volume des constructions. La plupart des entreprises du Royaume-Uni étaient par ailleurs opposées au Brexit. La situation incertaine du marché, conjuguée au recul de la croissance économique, risque de mettre un frein aux nouveaux projets. En outre, suite à la diminution du prix des maisons, certains projets de constructions neuves ne s'avèrent plus rentables et se voient dès lors reportés ou annulés.

Le secteur néerlandais de la construction est, lui, en train de rattraper ses pays voisins. Depuis 2014, la construction reprend ainsi du poil de la bête aux Pays-Bas. En Belgique et en France par contre, le secteur du bâtiment a vu ses activités ralentir en 2014 et 2015. Résultat: le développement de la construction néerlandaise a rejoint celui de la France et se rapprochera probablement à nouveau du niveau belge fin 2017.

En Belgique, le secteur de la construction s'est révélé nettement plus stable qu'aux Pays-Bas ces dernières années. Dans les années 2008 à 2015, la construction n'a reculé «que» de 6%. En 2016, la construction de nouvelles maisons rechute en Belgique après un pic du nombre de permis de bâtir délivrés en 2014. Ce pic s'explique par l'adaptation des normes énergétiques en Flandre. Ceci dit, la croissance de la construction utilitaire et du secteur des infrastructures entraînera en 2016 et 2017 une nouvelle augmentation des constructions dans notre pays.

Nous vous recommandons

CBRS habille nos sols depuis 150 ans

CBRS habille nos sols depuis 150 ans

L’histoire de la Compagnie Belge des Revêtements de Sol (CBRS) remonte quasiment aux racines de la Belgique et a longtemps été indissociable de celle des Entreprises Louis De Waele. Si le monde et les modes ont[…]

Le Tour de France continue pour Wanty

Le Tour de France continue pour Wanty

Just call me Derbigum

Just call me Derbigum

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Entreprise

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Plus d'articles