Suivre La Chronique

La Dentisterie vouée à la destruction

Sujets relatifs :

La Dentisterie vouée à la destruction

A l’abandon depuis 2001, l’ancienne Dentisterie de Bavière, emblématique du style Bauhaus, va finalement être détruite. (© Sébastien Charlier/Le Chaînon manquant)

En février 2018, suite au permis de démolition de l’ancienne Dentisterie de Bavière octroyé par la Ville de Liège, un mouvement citoyen mené par différentes associations locales (SOS Mémoire de Liège, Le Vieux-Liège, Patrimoine Outre-Meuse et UrbAgora, entre autres) réunies sous la bannière du Comité de Sauvegarde de la Dentisterie de Bavière, s’est spontanément constitué afin de réfléchir à un avenir possible pour ce témoin du patrimoine architectural liégeois.

Ils ont su se montrer convaincants puisque René Collin, le ministre wallon en charge du Patrimoine, s’est engagé auprès du collectif à suspendre momentanément le processus,  le temps pour l’Agence wallonne du Patrimoine (AWaP) de plancher sur l’opportunité d’un classement de ce bâtiment de style Bauhaus.

L’Agence wallonne du Patrimoine recale La Dentisterie

A l’abandon depuis 2001, l’édifice, essentiellement en briques et en verre, comportait initialement quatre niveaux. Mais le temps a fait son œuvre et il souffre aujourd’hui d’un important déficit d’intégrité. En outre, l’exhaussement de deux niveaux cause une importante dénaturation du bâtiment, le privant du rythme du jeu des volumes qui en faisait sa qualité principale. Ces constats affaiblissent l’intérêt architectural de la Dentisterie. C’est en tout cas ce qui est ressorti des analyses conduites par l’AWaP pour laquelle le bâtiment de répond pas aux critères et intérêts qui président à un classement.

Le ministre Collin a donc pris la décision de suivre les recommandations de l’Agence wallonne du Patrimoine, tout en rappelant que d’autres édifices du mouvement moderne à Liège sont déjà classés comme le lycée Léonie-de-Waha ou les anciens bains de la Sauvenière.

C’est donc un bâtiment emblématique du style Bauhaus à la sauce lapin qui va disparaître.

Nous vous recommandons

Le jury du Prix Mies van der Rohe 2019 plébiscite une architecture qui met l’humain au centre de ses préoccupations

Le jury du Prix Mies van der Rohe 2019 plébiscite une architecture qui met l’humain au centre de ses préoccupations

Le 10 avril 2019, la Commission Européenne et la Fundació Mies van der Rohe ont dévoilé les gagnants du Prix d'architecture contemporaine de l'Union Européenne – Prix Mies van der Rohe 2019. Et[…]

17/04/2019 |
 Un hébergement flottant dans une enveloppe en verre

Un hébergement flottant dans une enveloppe en verre

La place Rouge était blanche

La place Rouge était blanche

Prix Mies van der Rohe: 5 finalistes en lice dont un belge

Prix Mies van der Rohe: 5 finalistes en lice dont un belge

Plus d'articles