Suivre La Chronique

La disponibilité des bureaux dans le Cbd de Bruxelles au plus bas depuis 2002

La disponibilité des bureaux dans le Cbd de Bruxelles au plus bas depuis 2002

null

La confirmation de la prise en occupation par la Commission européenne des immeubles Black Pearl (commercialisé par Immobel) et Merode (par P&V) dans le quartier européen a pour conséquence que le taux de disponibilité dans ce qu'il est convenu d'appeler le Cbd (Central Business District) de Bruxelles passe à 4,6%, soit sous la barre symbolique des 5%. C'est le plus bas niveau observé depuis 2002, année où le taux de vacance culminait à 4,3%. Même constat en ce qui concerne le quartier européen où le taux de disponibilité passe à 4,8%, contre 5,9% auparavant, soit le taux le plus bas depuis 2003 lorsque seulement 3,9% des bureaux étaient disponibles. Enfin, dans le Grand Bruxelles, le taux de vacance s'élève à 9,4%, contre 9,6% il y a deux mois.

«Le nombre limité de projets spéculatifs dans le Cbd rend le taux de disponibilité très sensible aux transactions de taille importante. Il est probable que le taux restera sous les 5% pour le restant de l'année, tant le pipeline de livraisons est restreint. En 2017-2018, nous nous attendons néanmoins à une remontée sensible, notamment avec l'achèvement de la rénovation de l'immeuble Alhambra à la place de Brouckère ainsi qu'avec la remise sur le marché d'immeubles de seconde main, entre autres dans le quartier Nord», analyse-t-on chez Jll BeLux.

Chez ce spécialiste mondial du conseil en immobilier d'entreprise, on se réjouit sans retenue de cette évolution «qui permettra d'oublier 2015, de loin l'exercice le plus calme des deux dernières décennies'». Il est vrai que la double transaction de la Commission européenne, réalisée par l'intermédiaire de Jll, succède à un autre doublé par le Parlement européen qui a opté pour 11.000 m² dans le Belmont d'Axa et pour 7.000 m² dans le Montoyer 63 de Leasinvest. D'ici fin juin, la prise en occupation à Bruxelles devrait donc atteindre 250.000 m², soit 75% de plus qu'il y a un an.

Seul bémol observé par le promoteur, l'absence de dynamique de renouvellement des espaces occupés par les entreprises ou les administrations à Bruxelles. Beaucoup sont en effet encore logées dans des espaces ne bénéficiant pas des dernières technologies en matière environnementale ou ne disposant pas de la flexibilité nécessaire à la mise en place de nouvelles méthodes de travail. Or, c'est de là que viendra la demande des occupants pour les projets futurs.

Nous vous recommandons

Les dernières jackets rejoignent le parc éolien offshore de Moray Est

Les dernières jackets rejoignent le parc éolien offshore de Moray Est

Les dernières jackets du parc éolien offshore Moray East de 950 MW ont été chargées sur le navire-grue chez Rig Metals LLC (partie de Lamprell) à Dubaï, en vue de leur voyage vers l’Europe,[…]

22/09/2020 | EnergieEnvironnement
Bouwkroniek et La Chronique se mettent sur leur 31 pour les Belgian Construction Awards!

Evénement

Bouwkroniek et La Chronique se mettent sur leur 31 pour les Belgian Construction Awards!

95% du parc immobilier belge doit être rénové d’ici 2050

95% du parc immobilier belge doit être rénové d’ici 2050

Sto et Colruyt s’unissent pour proposer des façades purificatrices d’air

Sto et Colruyt s’unissent pour proposer des façades purificatrices d’air

Plus d'articles