Suivre La Chronique

La gamme ISO s’enrichit d’une nouvelle norme pour la sécurité incendie dans les bâtiments

Sujets relatifs :

, ,
La gamme ISO s’enrichit d’une nouvelle norme pour la sécurité incendie dans les bâtiments

La norme ISO 20338 s’appliquera à tous les systèmes qui utilisent de l’air enrichi en azote pour la prévention incendie dans les bâtiments et les usines de production industrielle. (© Hans Braxmeier)

Une des façons les plus efficaces d’empêcher la survenue d’un incendie dans un bâtiment est de réduire la teneur en oxygène de l’air. La première norme internationale en la matière vient d’être publiée. 

Pour alimenter un incendie, il faut de l’oxygène. Par conséquent, réduire la teneur en oxygène de l’air constitue une méthode de prévention efficace contre les incendies. Les systèmes de réduction du taux d’oxygène (SRO) sont conçus précisément à cette fin: ils créent une atmosphère où la teneur en oxygène est insuffisante pour qu’un feu se déclare, mais suffisante pour permettre aux êtres humains de respirer sans problème. Cependant, l’installation de ce type de système peut s’avérer complexe et nécessite une connaissance approfondie de l’espace à protéger, de son utilisation et des personnes qui l’occupent.
Des normes et lignes directrices techniques sont actuellement déjà en place dans différents pays, principalement en Europe. Toutefois, il manquait un ensemble d’exigences sur la qualité, la sécurité et la performance de ces systèmes, convenues à l’échelon international et accessibles à tous. Ce manque est désormais comblé avec la nouvelle norme ISO 20338.

Plus de sécurité pour tout le monde

ISO 20338 (dont l’intitulé complet est: Oxygen reduction systems for fire prevention — Design, installation, planning and maintenance) établira des exigences minimales et des spécifications pour la conception, l’installation et la maintenance de systèmes fixes de réduction du taux d’oxygène. Cette norme s’appliquera à tous les systèmes (nouveaux ou existants) qui utilisent de l’air enrichi en azote pour la prévention incendie dans les bâtiments et les usines de production industrielle.
«Compagnies d’assurance, fabricants, installateurs et utilisateurs, tous vont bénéficier de cette nouvelle norme. Celle-ci leur permettra d’améliorer les performances et la sécurité des systèmes de réduction du taux d’oxygène, donnera aux pouvoirs publics les moyens d’établir des exigences réglementaires et expliquera aux utilisateurs – par exemple, les propriétaires de sites – comment s’y conformer», souligne Alan Elder, président du sous-comité technique de l’ISO ayant élaboré ISO 20338.
 
Plus d’infos sur l’ISO Store: https://www.iso.org.

Nous vous recommandons

Walterre suit les terres à la trace

Walterre suit les terres à la trace

L’arrêté du gouvernement wallon du 5 juillet 2018 relatif à la gestion et à la traçabilité des terres entrera officiellement en application le 1er novembre 2019. Sa gestion sera assurée par[…]

01/10/2019 | EnvironnementJuridique
Marchés publics, Pme et pouvoirs adjudicateurs: de la friture sur la ligne

Marchés publics, Pme et pouvoirs adjudicateurs: de la friture sur la ligne

Emprunts hypothécaires : le CERS réclame de la prudence aux banques belges

Emprunts hypothécaires : le CERS réclame de la prudence aux banques belges

Nouvelles règles nécessaires pour le marché du travail

Nouvelles règles nécessaires pour le marché du travail

Plus d'articles