Suivre La Chronique

La Région bruxelloise réforme ses incitants à l’exportation

La Région bruxelloise réforme ses incitants à l’exportation

Le Brussels Best Exporters, dont la 4e édition se tenait le 28 juin 2017, a pour objectif de récompenser les plus belles réussites bruxelloises à l’international.

© Cécile Jodogne

La réforme des incitants financiers à l’exportation sera d’application le 1er janvier 2018. Objectif: soutenir les entreprises bruxelloises en renforçant la performance des incitants.

Avec la réforme des incitants financiers à l’exportation, la secrétaire d’Etat bruxelloise au Commerce extérieur, Cécile Jodogne, précise ainsi les priorités de la réforme: «En fonction des besoins spécifiques des entreprises en matière de développement sur les marchés internationaux, nous avons réformé le système en place de trois manières: simplification et assouplissement, actualisation du ciblage des aides actuelles et mise en place de nouveaux incitants

Simplification et assouplissement

La généralisation des forfaits pour les montants des aides produira plus de clarté pour les entreprises et plus d’équité dans l’attribution des montants. L’accès aux aides et le suivi des dossiers pour les demandeurs est par ailleurs facilité grâce notamment à une plateforme web unique pour toutes les aides.

En outre, les conditions d’utilisation des aides sont largement assouplies.

Ciblage

Pour cumuler les effets des aides accordées et créer des dynamiques porteuses, le Gouvernement bruxellois a décidé de majorer les incitants aux entreprises qui ont participé à des actions ou formations organisées par BIE (Brussels Invest & Export) ou par l’un de ses partenaires.

En outre, les starters bénéficieront d’une majoration de 75% des aides à la production de supports de communication ou des frais liés à la participation à des foires commerciales. Idem s’agissant des frais de déplacement et d’hébergement hors UE pour les entreprises qui ont participé à une formation à l’export organisée par BIE ou ses partenaires. Les starters pourront aussi bénéficier d’aide pour un déplacement en Europe.

Nouveaux incitants

Entre commerce extérieur et attractivité de la Région, on peut induire des effets d’entraînement. C’est ainsi que les autorités bruxelloises proposent un nouvel incitant financier aux entrepreneurs qui invitent leurs prospects à Bruxelles en suivi d’une mission ou action de BIE.

Pas toujours simple de s’y retrouver dans les différentes législations nationales et internationales pour les dépôts de marques, l’enregistrement et la certification à l’étranger? Une aide spécifique est donc créée pour permettre aux entrepreneurs de se faire conseiller et de faire face aux frais d’enregistrement. Ainsi, les incitants financiers intègreront l’aide au recrutement d’un collaborateur attaché au développement d’un projet à l’exportation et ce, pour une période d’un an.

Toutes les informations pratiques seront disponibles sur le site de Bruxelles Invest & Export début 2018: invest-export.brussels

Nous vous recommandons

La suppression du woonbonus entraîne un rush sur l’immobilier en Région flamande

La suppression du woonbonus entraîne un rush sur l’immobilier en Région flamande

Le woonbonus sera supprimé le 1er janvier 2020 en Région flamande. Cela pousse donc les ménages à se ruer sur les biens immobiliers du nord du pays. Cet avantage fiscal a été supprimé le 1er[…]

11/10/2019 | FlandreImmo
Crédits hypothécaires: les montants octroyés battent des records

Crédits hypothécaires: les montants octroyés battent des records

Les «petits travaux» complémentaires, une nouvelle concurrence déloyale

Les «petits travaux» complémentaires, une nouvelle concurrence déloyale

Un entrepreneuriat innovant…

Un entrepreneuriat innovant…

Plus d'articles