Suivre La Chronique

La rénovation du CTR: un chantier prioritaire

Sujets relatifs :

, ,
La rénovation du CTR: un chantier prioritaire

Le Centre de Traumatologie et de Réadaptation (CTR) à Laeken est le plus ancien centre de cette capacité en Europe. Il vient d’être totalement rénové et agrandi d’une nouvelle aile. Un chantier de plus de 20 millions d’euros!

Le CTR propose des soins pluridisciplinaires pour le traitement, l’accompagnement et la réinsertion des personnes gravement accidentées ou ayant subi des lésions handicapantes.

Il est évident qu’un tel centre doit répondre à des exigences spécifiques en termes de technicité et de confort, tant pour les patients à mobilité souvent très réduite que pour le personnel soignant. Une réalité que le bureau Assar a bien entendu pris en considération, mais sans oublier d’y ajouter une plus-value architecturale.

Un beau mariage entre l’architecture d’hier et d’aujourd’hui.

L’extension de l’hôpital se lie harmonieusement avec le bâtiment existant. Le projet se caractérise également par la mise en valeur du bâtiment voisin créé par Victor Horta en lui réattribuant sa fonction originelle d’entrée principale.

La nouvelle aile (qui compte 51 lits) est désormais opérationnelle. Cette extension compense la perte de lits due à la transformation des chambres. De cette manière, la capacité de 117 lits du CTR reste inchangée.

Une rénovation de plus de 20 millions d’euros

Pour le Service public francophone bruxellois (SPFB), ce chantier de rénovation et construction aura été le plus important programme de travaux subventionnés. Il a été rendu budgétairement possible grâce au calendrier de constructions du fédéral et à la reconnaissance, par le SPFB,  du caractère prioritaire de cet investissement. Ce qui a permis de dégager des budgets considérables: plus de 20 millions d’euros au total! A quoi s’ajoute la possibilité d’amortir 90% du coût des travaux.

Nous vous recommandons

«Impulsion Logement»: premières esquisses d’une politique wallonne du logement

«Impulsion Logement»: premières esquisses d’une politique wallonne du logement

La ministre wallonne du Logement, Valérie De Bue, a visité le Logis Tournaisien. Elle qui entend donner une réelle impulsion au logement wallon, se réjouit d’avoir pu, au cours de cette visite, confronter ses[…]

25/05/2018 | Logements
Le plus grand hippodrome de France fait peau neuve

Le plus grand hippodrome de France fait peau neuve

Polyvalence accrue avec la FlexiClick de Bosch

Polyvalence accrue avec la FlexiClick de Bosch

Let the sunshine in avec Schüco

Let the sunshine in avec Schüco

Plus d'articles