La Wallonie dans le Top4 européen de la logistique

logistique

La Wallonie dispose de nombreux atouts pour attirer de nouveaux centres de distribution dont un aéroport cargo qui se classe dans le top 8 européen.

© Bureau Greisch

D’après une étude réalisée au mois de juin 2017 par le bureau d’audit et de consultance PwC, la Wallonie figure au 4ème rang parmi 50 régions d’Europe en matière d’attractivité pour les acteurs de la logistique et n°1 au niveau belge. Cocorico!

Cette étude a été réalisé à la demande de trois partenaires (le pôle de compétitivité Logistics in Wallonia, l’UWE et l’Awex) afin d’actualiser l’enquête réalisée par le promoteur Cushman & Wakefield en 2009 et de mettre en exergue ce qui pourrait (encore) être amélioré.

Une cinquantaine de régions européennes ont ainsi été analysées et comparées sur base des critères déterminants dans l’implantation d’un centre de distribution.

Tous les atouts en main, mais un déficit d’image

Si la Région ne satisfait sans doute pas à la totalité de ces critères, il s’avère néanmoins qu’au-delà de sa localisation géographique indéniablement avantageuse, la Wallonie dispose de nombreux atouts pour attirer de nouveaux centres de distribution: un marché de 60 millions de consommateurs au pouvoir d’achat élevé accessible en 4 heures, un aéroport cargo qui se classe dans le top 8 européen, le plus haut tonnage en transport fluvial intérieur en Europe relié à Anvers et Rotterdam, soit les deux plus grands ports d’Europe, ou encore des connexions ferroviaires performantes, notamment vers le Sud de l’Europe.

Des atouts auxquels  Bernard Piette, directeur général de Logistics in Wallonia, ajoute encore la disponibilité de la main d’œuvre et du foncier. A propos du foncier, Pascale Delcomminette, Ceo de l’Awex, nuance quelque peu le propos en rappelant que «pour que la Wallonie continue à être compétitive, il est temps de reconstituer un stock significatif de terrains de grande taille (plus de 15 ha) afin d’attirer les grands projets d’implantation».

En revanche, les deux intervenants se rejoignent pour considérer que si la région dispose de toutes les cartes pour viser les sommets en matière de logistique, «il reste du travail à effectuer pour améliorer l’image de la Wallonie sur l’échiquier international.»

Nous vous recommandons

La nouvelle polyclinique Madeleine Lejour: entre Art Nouveau et architecture contemporaine

La nouvelle polyclinique Madeleine Lejour: entre Art Nouveau et architecture contemporaine

Après une décennie d'efforts et quatre années de travaux, la nouvelle polyclinique Madeleine Lejour a ouvert ses portes, le 25 septembre 2017, sur le site hospitalier Horta à Laeken. Ce nouvel espace de 10.000 m2 regroupe l’ensemble des[…]

Mise en œuvre du réseau cyclable fonctionnel supralocal: la Flandre peut mieux faire

Mise en œuvre du réseau cyclable fonctionnel supralocal: la Flandre peut mieux faire

Nouveau bâtiment passif pour la clinique Saint-Pierre d’Ottignies

Nouveau bâtiment passif pour la clinique Saint-Pierre d’Ottignies

Les souterrains de la Citadelle de Namur vont s’ouvrir à la lumière

Les souterrains de la Citadelle de Namur vont s’ouvrir à la lumière

Plus d'articles