Suivre La Chronique

La Wallonie prépare aussi son «Stop au béton»

Sujets relatifs :

,
La Wallonie prépare aussi son «Stop au béton»

Après la réforme de la réglementation urbanistique wallonne avec le CoDT, bouclé en 2017, le Gouvernement wallon s’est attelé à un autre chantier de taille pour la Région: l’élaboration du Schéma de Développement territorial (SDT), sensé anticiper les besoins de la collectivité et préparer le territoire à y répondre en tenant compte des défis futurs et actuels (démographie, logement, mobilité, environnement,…).

Parmi les objectifs fondamentaux du SDT, on relève une urbanisation économe en ressources foncières. Pour y parvenir, le SDT prévoit notamment la réduction de la consommation annuelle des terres non artificialisées, soit de moitié d’ici 2025 et en totalité en 2050.

On ne construit plus en 2018 comme en 1968

Personne ne peut nier l’importance d’une gestion parcimonieuse du territoire et de la préservation des zones naturelles. Comme le précise Jean-Jacques Nonet, président de la CCW (Confédération Construction wallonne), «on ne construit plus en 2018 comme en 1968, dans une vision extensive; aujourd’hui, la tendance est à la densification, ce qui convient aussi au secteur de la construction».

Mais, car il y a un mais, les constructeurs redoudent que le «stop au béton» freinera exagérément toute possibilité d’urbanisation alors que la population augmente et que les besoins en espaces verts résidentiels et économiques restent considérables. Il est vrai qu’une raréfaction de l’offre de terrains entraînera une augmentation des prix avec un nouveau recul à l’accès au logement des ménages. Ceci dit, le «stop au béton» est incontournable, la Flandre ayant pris des mesures dans ce sens depuis plus longtemps tandis qu’à Bruxelles, le problème ne se pose pas vraiment vu la rareté du foncier.
 

Nous vous recommandons

La Bibliothèque royale fait peau neuve

La Bibliothèque royale fait peau neuve

La Régie des Bâtiments finance d’importants travaux d’infrastructure à la Bibliothèque royale de Belgique. Elle investit un montant d’environ 3.300.000 d’euros pour la création d’un[…]

24/03/2019 | Rénovation
Pont en composite: double première mondiale à Bruges

Pont en composite: double première mondiale à Bruges

Smart building commun chez Besix et Proximus

Smart building commun chez Besix et Proximus

Projet Lemmens pour Beliris

Projet Lemmens pour Beliris

Plus d'articles