Suivre La Chronique

La Wallonie ratifie de l'Accord de Paris'

Sujets relatifs :

,

Sur proposition de Paul Furlan, Ministre wallon en charge du Climat, le Gouvernement a adopté en seconde lecture le décret portant assentiment à l'accord de Paris. La prochaine étape sera la présentation au Parlement wallon.

A l'instar du Ceta, l'accord de Paris est un traité mixte relevant des compétences de l'Etat fédéral et des trois régions. Toutes les entités concernées doivent donc avoir préalablement validé l'accord pour que la Belgique puisse le ratifier. Le Conseil d'état a d'ailleurs étendu le caractère mixte du traité aux Communautés qui ont dès lors également entamé le processus de ratification.

Cet accord avait été adopté par 196 parties  à l'occasion de la COP 21. Il avait ensuite été signé par la Belgique, ainsi que par l'Union Européenne et 175 autres Etats, à New York, au siège des Nations Unies, le 22 avril 2016.

L'accord de Paris entrera en vigueur le 30e jour à compter de la date à laquelle au moins 55 Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques représentant au moins 55% des émissions globales de gaz à effet de serre auront déposé leurs instruments de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion. Ces seuils ont été atteints, le 5 octobre dernier suite à la ratification de l'Union européenne et de certains de ces Etats membres. L'Accord de Paris entrera donc en vigueur le 4 novembre 2016.

L'accord de Paris vise à renforcer progressivement les engagements de tous les pays dans des politiques d'atténuation et d'adaptation aux changements climatiques. Il comprend également des mécanismes de coopération en matière de financements, de transferts de technologies et de renforcement des capacités.

L'un des objectifs principaux de cet accord est de maintenir la hausse de la température mondiale bien en deçà de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et de poursuivre les efforts pour la maintenir à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels.

Pour atteindre ces objectifs de limitation des températures, les Parties communiqueront leur contribution et les actualiseront tous les cinq ans en tenant compte des résultats du bilan mondial et des meilleures données scientifiques, et en étant plus ambitieux par rapport à la contribution antérieure.

? Et adopte de l'Alliance Emploi-Environnement recentrée sur le bâti

Par ailleurs, le Gouvernement wallon a adopté en seconde lecture l'Alliance Emploi-Environnement recentrée sur le bâti ? Plan pluriannuel 2016-2019.

L'Alliance Emploi-Environnement intègre l'amélioration de l'environnement comme source d'opportunités économiques et de création d'emplois. A ce titre, elle fait partie intégrante du Plan Marshall 4.0.

Dans le cadre du suivi de la COP 21 et afin de répondre aux enjeux de la transition environnementale et énergétique de la Wallonie et de soutenir et assurer l'efficacité énergétique des bâtiments, il a été décidé de recentrer l'Alliance en concevant l'efficacité énergétique dans un contexte plus large et en intégrant davantage le défi de l'accroissement démographique, le tout, pensé comme un projet global.

Après en avoir opéré l'évaluation en concertation avec les partenaires sociaux et les professionnels des secteurs de la construction, et sur base de travaux menés en groupes de travail durant l'année 2015, il est proposé d'en opérer le recentrage sur la rénovation du bâti par le biais de 36 actions (contre 50 auparavant) articulées autour de 4 axes spécifiques:

1. définir les normes et références applicables aux constructions et rénovation durable;

2. promouvoir la construction/rénovation durable;

3. stimuler la réalisation de projets construction/rénovation durable;

4. mettre en œuvre des formations dans les métiers de la construction/rénovation durable.

Le Plan Marshall 4.0, en donnant des accents nouveaux à une Alliance qu?il veut recentrée sur la rénovation du bâti, maintient son objectif initial, à savoir faire de l'amélioration de l'environnement une source d'opportunités économiques et de créations d'emplois en améliorant la performance énergétique du parc immobilier wallon concourant ainsi à la poursuite des objectifs issus de la COP 21.

L'Alliance, telle qu?adoptée ce jour, est le résultat d'une large consultation des Partenaires sociaux, du Conseil wallon de l'Environnement pour le Développement durable, de l'Union des Villes et Communes de Wallonie ainsi que des fédérations professionnelles du secteur de la construction et de la formation.

Nous vous recommandons

Spie Belgium signe le «Green Deal Achats Circulaires»

Spie Belgium signe le «Green Deal Achats Circulaires»

Spie Belgium, filiale de Spie, acteur majeur des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, a signé le «Green Deal Achats Circulaires». Initiative collective, ce projet[…]

Le port de Zeebrugge va accueillir le plus grand parc éolien terrestre de Flandre

Le port de Zeebrugge va accueillir le plus grand parc éolien terrestre de Flandre

Le renouveau de Val de Thines

Le renouveau de Val de Thines

Knauf lance les confettis acoustiques

Knauf lance les confettis acoustiques

Plus d'articles